Entendre

mardi 4 janvier 2011

Zéro incendie de voiture à la Saint Sylvestre 2010 !


Hortefeux l’avait annoncé : « Il n’y aura pas de publication du nombre de voitures incendiées à la Saint Sylvestre. »
Confidentiel défense ! Comme ça, on est tranquilles.

D’ailleurs, on est effectivement tranquilles puisqu’aucune voiture n’a été incendiée à la Saint Sylvestre.
En tout cas, personne n’en a parlé. Donc s’il y en a eu, il n’y en a eu que très peu. Ou pas du tout.

Voilà une méthode de gouvernement dont devrait s’inspirer le petit Nicolas : au lieu de s’agiter vainement et de faire des déplacements « en région » chaque fois  qu’il neige, qu’une rivière déborde, qu’une usine se met en grève, ou qu’un couple de vieillard se fait assassiner, il devrait déclarer qu’il n’y aura plus aucune publication du nombre de crimes commis en France, du nombre d’ouvriers en grève (354 selon la police), ni des conséquences des phénomènes météorologiques.

Cela pourrait bien faire diminuer la criminalité, les mouvements sociaux, les retards d’avions et le nombre de maisons inondées !

D’ailleurs, si on évitait aussi de divulguer des informations inutiles sur l’Irak, l’Afghanistan, la Corée du Nord ou la Palestine, il y aurait probablement moins de guerres…

Publicités

dimanche 26 décembre 2010

Météo


Après les affirmations répétées que la température de la Terre ne cesse d’augmenter en raison de la proportion croissante de gaz à effet de serre (sauf de l’avis d’ Allègre, qui n’a rien compris et qui prétend le contraire pour faire son intéressant), les neiges et frimas du mois de décembre en ont étonné plus d’un. À commencer par Hortefeux et Fillon, et en suivant par nos journalistes météo, qui ont enquêté sur cette question troublante, et ont fini par trouver des explications qu’ils ont essayé de nous transmettre.

On a ainsi entendu l’un d’eux développer récemment une longue argumentation :
puisque la température augmente, les glaces des pôles fondent. Comme il y a moins de glace, les rayons du soleil sont moins réfléchis, et donc chauffent plus, et donc la température augmente. (On peut noter au passage l’inutilité flagrante de cette boucle qui ne fait qu’affirmer que puisque la température augmente, donc la température augmente).
Donc, les océans, soumis à des températures plus élevées, s’évaporent plus. Et après quelques passes magiques selon lesquelles cela produirait un anticyclone très au nord, il en a conclu que l’air froid du pôle Nord descend vers l’Europe.

Et voilà donc pourquoi votre fille est muette : c’est bien parce que le réchauffement climatique s’accélère que la température diminue.

Voilà déjà un grand pas de fait : on a compris pourquoi la neige est tombée en décembre.

Reste maintenant à trouver le responsable, pour lui intenter un procès qui pourra le déclarer coupable ; parce qu’il va bien falloir rembourser les accidents de voiture et les voyages annulés. Il ne faudrait quand même pas oublier tous ces manques à gagner, tout cet argent perdu malgré le « travailler plus ».

Il serait peut-être temps d’expliquer à ceux qui nous informent sur la météo que si la température du globe augmente effectivement (sauf pour Claude Allègre) de 0,75° par siècle (c’est-à-dire de 0,75/36500 = 0,000021° par jour), cela ne signifie pas pour autant qu’il fera demain 0,000021° de plus qu’aujourd’hui. Et que peut-être même il fera demain 7 ou 8° de plus, ou 4 ou 5° de moins qu’aujourd’hui, sans que cela remette en question un quart de poil de seconde le réchauffement climatique.

Il faudrait apprendre à nos journalistes météo (et à ceux qui les écoutent) ce qu’est une moyenne, et ce que sont des fluctuations aléatoires autour d’une moyenne.

Mais « aléatoire » est probablement un mot difficile à utiliser pour ceux qui prétendent faire de la « science » !

jeudi 16 décembre 2010

« On n’a pas été bons ». Tout court !

Filed under: Science, Société — Étiquettes : , , , , , , — Jean-Luc @ 23:40

« On n’a pas été bons, et moi le premier, en matière de communication sur la neige », aurait déclaré François Fillon à son retour de Moscou d’où il avait annoncé, sans savoir vraiment de quoi il retournait, que « Météo France n’avait pas prévu cet épisode neigeux, en tout cas pas son intensité ».

Non, François, ce n’est pas seulement un problème de communication : vous n’avez pas été bons. Point.

Gouverner c’est prévoir. C’est si vrai qu’aujourd’hui le gouvernement a envoyé l’armée avec ses blindés surveiller les banlieues de la capitale. Non non, pas pour maîtriser des manifestants agités. Juste pour tenir la neige en respect dans la ligne de mire des mitrailleuses.

Des blindés !… C’est peut-être un peu trop ? Non ?

Mais c’est peut-être aussi qu’à force de casser le service public, il n’y a plus assez de moyens civils disponibles, en hommes et en matériel, pour déblayer et saler les routes enneigées ?

Il passent d’un extrême à l’autre. Ils se sont tellement ridiculisés il y a dix jours qu’ils se ridiculisent dans l’autre sens aujourd’hui.

vendredi 10 décembre 2010

L’hiver, souvent, il neige…

Filed under: Politique, Société — Étiquettes : , , , , , , , , — Jean-Luc @ 15:35

Il fallait oser déclarer, mercredi après-midi, qu’il n’y avait « pas de pagaille » sur les routes d’Île-de-France, au moment même où des dizaines de milliers d’automobilistes coincés dans les plus gros embouteillages jamais connus abandonnaient leur voiture sur le bas-côté pour essayer de rejoindre leur domicile 7 ou 8 h plus tard pour les plus chanceux, les autres étant obligés de passer la nuit, sans avoir dîné, sur le sol froid d’un gymnase aménagé en dortoir…

Brice Hortefeux a osé !

Il fallait oser maintenir cette affirmation le lendemain, et recommander en outre, alors que la situation météo s’était bien améliorée : « Surtout, ne prenez pas votre voiture aujourd’hui, vous risquez de passer la nuit dans un gymnase… »

Brice Hortefeux a osé !

Il fallait oser déclarer après tout cela : « C’est “la faute à météo-France”, qui n’avait pas annoncé qu’il y aurait 10 cm de neige à Paris », alors que d’une part météo-France avait bien annoncé ces précipitations, et d’autre part tout un chacun se moque assez souvent des prévisions de météo-France pour savoir que ce n’est pas une science exacte, fiable à 100 %, ils sont eux-mêmes les premiers à le revendiquer !

François Fillon a osé !

Je m’étonne que le petit Nicolas n’ait encore rien dit, lui qui s’occupe de tout en permanence, jusqu’aux inondations et aux chutes de neige.

Nous sommes gouvernés par des incapables incompétents.
Et encore… s’ils n’étaient qu’incapables, ce ne serait pas la première fois ! Mais ils sont en outre tellement prétentieux et imbus d’eux-mêmes qu’ils n’arrivent même pas à reconnaître leurs erreurs !

On leur a tellement dit, à l’ENA, qu’ils étaient les meilleurs du monde qu’ils ont fini par le croire. Et encore, je ne suis pas certain qu’Hortefeux ait fait l’ENA. Pour faire l’ENA il faut avoir le bac, non ?

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :