Entendre

mercredi 5 décembre 2012

Affligeant !

Filed under: Politique, Violence — Étiquettes : , , , , , , — Jean-Luc @ 14:11


Le spectacle déplorable de Jean-François Copé et François Fillon s’entredéchirant avec une incroyable violence pour gagner la place de « chef » de l’UMP montre à quel point ces personnalités politiques (comme les autres) sont incapables de prendre en compte l’intérêt et le bien-être général.

Seul leur importe leur propre avenir et leurs propres avantages. Ici : je veux être « chef » de l’UMP (ou du RUMP ou du RPR ou de l’UDF, ou de l’UNR…) pour pouvoir être le mieux placé en 2017 pour les élections présidentielles.

Parce que je veux aussi être président de la République…
Parce que je le vaux bien.

Affligeant !

samedi 5 mai 2012

Code secret

Filed under: Elections — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 8:19


Pour la transmission des résultats demain, avant l’heure fatidique et légale de 20 h, sans encourir les foudres du commissaire de police, je suggère le code suivant :

Si c’est lui qui a gagné, code : « Ça sent la rose »
Si c’est lui qui a gagné, code : « Ça sent pas la rose »

Et comprenne qui pourra !

vendredi 4 mai 2012

Le jeu des sept zerreurs…

Filed under: Elections — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 14:01


SarkollandeOui, il y a des (grandes) différences entre le petit Nicolas et le grand François :

1- L’un a des lunettes, ce qui lui permet de voir l’avenir avec clarté. L’autre n’en a pas, si bien qu’il ne voir rien venir…

2- L’un a une verrue sur le menton à gauche. L’autre a une verrue sur le menton à droite. Prédestination ?

3- …


À toi de trouver les cinq zautres différences.

vendredi 9 mars 2012

Plan B

Filed under: Elections — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 10:58


Le petit Nicolas l’a annoncé hier, jour de la journée internationale des femmes : si les Français ne votent pas pour lui, il se retirera définitivement de la vie politique pour aider Carla à faire le ménage et la vaisselle.

Ya plus k’à…

mardi 14 février 2012

Suspense

Filed under: Elections, Politique — Étiquettes : , , , , , , — Jean-Luc @ 17:49


Il avait dit qu’il ne dirait pas s’il était candidat avant fin mars, pour pouvoir rester jusqu’au bout aux commandes de la France, contrairement à certains capitaines italiens qui quittent leur navire en premier, pour être sûr d’échapper au naufrage…

C’était une façon de dire qu’il serait candidat ! Parce que s’il ne voulait pas être candidat, il suffisait qu’il dise : « Je ne serai pas candidat », et comme ça il pouvait rester aux commandes de la France en train de sombrer jusqu’au 22 avril inclus et sans aucun état d’âme.

Mais bon, là maintenant, il va dire qu’il est candidat. Mercredi ou jeudi. Comme ça au moins, on saura, enfin !

Moi, ce qui m’inquiète, c’est qu’à partir de maintenant, enfin à partir de mercredi ou jeudi, la France n’a plus de capitaine, et elle va aller à vau-l’eau.

Ben oui : c’est qui c’est qui va signer les décrets d’expulsion des Roms, maintenant qu’il va parcourir les campagnes désertées et les usines en grève pour gagner des voix de l’extrême-droite, faire l’apologie de son bilan catastrophique, expliquer que le socialisme c’est l’enfer, et que d’ailleurs la meilleure preuve c’est que toutes les grandes fortunes de France sont en train de partir en Suisse, et c’est qui c’est qui va payer la TVA sociale alors ?

Hein ?

Moi je dis qu’il devrait laisser planer le doute (c’est-à-dire la certitude qu’il sera candidat, mais sans qu’il le dise) jusqu’au 21 avril au soir.

Faudrait quand même pas qu’il sacrifie la bonne marche de la France à sa petite ambition personnelle !…

lundi 6 février 2012

Mystère !…

Filed under: Elections, Politique — Étiquettes : , , , — Jean-Luc @ 17:06


Ya un truc que je comprends pas :
Angela Merkel soutient la campagne du petit Nicolas, alors qu’il n’est pas candidat !

Faudrait quand même savoir : il est candidat ou il est pas candidat ?…

mercredi 25 janvier 2012

La semaine des quatre jeudis

Filed under: Elections — Étiquettes : , , , , , , , — Jean-Luc @ 11:49


Il commencerait à envisager qu’il pourrait perdre…

Il l’a dit devant des journalistes : s’il perd, il arrête la politique, et se met à la semaine de trois jours, du mardi au jeudi. Ce que, dans ma jeunesse, on appelait la « semaine des quatre jeudis » car en ce temps-là, il n’y avait pas d’école le jeudi,.

Évidemment, il ne peut pas être plus chef qu’actuellement. Donc il ne peut que devenir moins chef. Quelle dégradation pour ce petit ambitieux…

Mais quand même, la semaine de trois jours : ce sera travailler moins. Donc probablement gagner moins. Avec quoi va-t-il acheter ses Rolex ?

Enfin, bon : tant qu’il n’est pas candidat, il ne peut pas perdre !
Mais s’il n’est pas candidat il ne 
gagnera pas non plus.
Quel dilemme !

Enfin, ça fout les chocottes à l’UMP parce que, s’il n’est pas candidat, ils n’ont personne pour le remplacer.

Ah non : on ne peut pas remplacer le petit Nicolas…

Heureusement !

dimanche 1 janvier 2012

2012

Filed under: Elections, Politique — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 10:52


2012 sera forcément une bonne année :
c’est celle où nous allons enfin virer le petit Nicolas !

Et youpiiiiie

mardi 2 novembre 2010

Cohabitation

Filed under: Elections, Politique — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 1:21


Je ne connais pas grand-chose au fonctionnement de la démocratie américaine, mais il semble qu’Obama soit actuellement confronté aux élections de « mi-mandat » qui pourraient bien donner une majorité à son opposition, au moins au Sénat, pour les deux dernières années de son mandat.

Dans ce cas, il serait dans une situation assez analogue, il me semble, à ce que l’on appelait chez nous la « cohabitation ». Situation que le petit Nicolas et la droite ont réussi à faire disparaître en instaurant la simultanéité des élections législatives et présidentielles.

J’ai l’impression que le système de « cohabitation » est quand même plus profitable à la démocratie : si Obama est freiné dans son action, c’est probablement que celle-ci ne plaît pas à la majorité des américains. Il est donc légitime et bon de lui en faire prendre conscience.

Alors que chez nous, le petit Nicolas peut faire ce qu’il veut comme il veut pendant cinq ans, casser les services publics, retarder l’âge de départ à la retraite, réduire les impôts et augmenter le déficit public… sans que quiconque puisse rien faire pour l’en empêcher.

samedi 27 février 2010

C’est çui qui l’dit qui yest

Filed under: Elections, Politique — Étiquettes : — Jean-Luc @ 16:59


Je ne sais pas si vous vous en êtes aperçu, mais nous sommes entrés en campagne électorale.
On peut le remarquer au nombre impressionnant de noms d’oiseau et d’injures diverses qui circulent dans les médias : « voleur de poules », « escroc », « cafteur », « délinquant »…

Ce débat de haute volée nous éloigne un peu du sujet (il s’agit quand même d’élire les gens qui dirigeront notre région). Pourrait-on demander à chaque intéressé, lorsqu’il  est accusé d’avoir « emprunté » un scooter dans sa jeunesse, de ne pas rechercher dans la jeunesse de l’adversaire à quelle époque il aurait peut-être fumé un ou deux joints, mais plutôt d’expliquer quelle pourrait être son action à lui lorsqu’il sera élu ?

S’il est élu.

Personnellement, je refuserai de voter pour un gars qui se comporte comme mon petit-fils de 5 ans.

« C’est çui qui l’dit qui yest ! »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :