Entendre

mardi 29 mai 2012

Savoir-vivre

Filed under: Politique — Étiquettes : , , , , , — Jean-Luc @ 17:56


On dira ce qu’on voudra, mais un président qui vire l’ambassadrice de Syrie au lendemain du massacre de Houla a quand même plus de gueule qu’un petit Nicolas qui accueille à l’Élysée le clown-tyran-colonel-tortionnaire-dictateur Kadhafi avec sa tente, ses chameaux, son harem et tous les honneurs, même (et surtout) s’il lui a ensuite envoyé l’armée pour l’abattre…

Publicités

vendredi 28 octobre 2011

Intérêt


Les médicaments anti-Alzheimer ont un intérêt médical faible.
Un premier pas (évident) vers leur déremboursement.

D’un strict point de vue sarko-libéral, les malades d’Alzheimer ont un intérêt nul !

vendredi 23 septembre 2011

Troy Davis

Filed under: Société, Violence — Étiquettes : , , , , , , — Jean-Luc @ 9:42


Les Étatsuniens ont mal joué sur ce coup-là.

Le monde entier s’est indigné contre le traitement barbare que Troy Davis, probablement innocent, a subi. S’ils l’avaient gracié, ils auraient pu continuer à assassiner plus ou moins tranquillement des condamnés plus ou moins coupables.

Mais là, je pense qu’on ne va plus les lâcher jusqu’à ce qu’ils abolissent définitivement la peine de mort, comme les pays évolués.

dimanche 11 septembre 2011

Troy Davis

Filed under: Société, Violence — Étiquettes : , , , — Jean-Luc @ 17:52


Une veillée solidaire pour Troy Davis (dont l’assassinat est prévu pour le 21 septembre) aura lieu

vendredi 16 septembre, de 19 à 22 h,

place Stravinsky à Paris 4e (pas loin du centre Pompidou).

Qui sauve un homme sauve l’humanité

Filed under: Société, Violence — Étiquettes : , , , , , , — Jean-Luc @ 0:48


« Qui sauve un homme, sauve l’humanité. »
(Traité Baba Batra, 15 b, Talmud)

« Quiconque tue un innocent tue l’humanité tout entière. »
(Le Coran, sourate 5, verset 32)

Les États-Uniens vont assassiner dans 10 jours un gars qui a toujours clamé son innocence, depuis sa condamnation il y a 20 ans, et dont personne n’a pu démontrer qu’il était coupable… 

Il s’appelle Troy Davis.

Comment pourrait-on faire comprendre aux États-Uniens qu’un homme dont on n’a pas pu démontrer l’innocence n’est pas obligatoirement coupable ?

La peine de mort est la plus barbare et la moins réversible des peines !
Aux États-Unis, 68 % des 5760 condamnations à mort entre 1973 et 1995 ont été annulées pour cause d’erreurs judiciaires. Dans certains cas, ces « condamnés par erreur » ont même été exécutés.

Les États-Unis sont-ils réellement le pays le plus évolué du monde ?
Non : ils se rangent eux-mêmes aux côtés des pays les plus arriérés et les plus moyenâgeux : le Yémen, le Soudan, l’Iran, l’Arabie Saoudite, la Libye, l’Afghanistan…

jeudi 8 septembre 2011

Troy Davis


La Géorgie vient de signer l’arrêt d’exécution contre Troy Davis, pour une exécution le 21 septembre 2011.

Troy Davis a été condamné à mort en 1991 (il y a vingt ans !) pour un crime qu’il a toujours nié et pour lequel aucune preuve matérielle de sa culpabilité n’a jamais pu être apportée.

« Cette exécution n’est pas inévitable, déclare Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France. Le Comité des grâces de Géorgie peut changer la donne. En juillet 2007, il a déclaré que ses membres ne confirmeront l’exécution que s’ils sont absolument convaincus qu’aucun doute sur la culpabilité de Troy Davis ne persiste dans leur esprit. Or, depuis cette date les doutes quant à sa culpabilité n’ont fait que croître. Restons tous mobilisés pour Troy ! « .

Une pétition est à votre disposition pour tenter d’empêcher cet assassinat.

Ceux qui savent et qui peuvent tweeter sont également sollicités par Amnesty International.

dimanche 21 août 2011

Tourne-à-gauche, si tu l’oses !

Filed under: Divers, Politique — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 15:42


Dominique Hasselmann est un des plus anciens et un des plus fidèles visiteurs de ce blog.

Il est aussi lui-même tenancier de blog.

Le premier s’appelait « Le Chasse-clou » : D.H. l’a arrêté en mai 2010 après le (gros) bug qui a fait disparaître des blogs du Monde une grande proportion de leurs photos et illustrations. Mais une partie de l’explication de cette fermeture réside aussi dans certaines censures, ou modifications (« améliorations ») inopinées, inexplicables et inexpliquées des blogs du Monde. Le Monde est toujours resté très discret quant aux reproches qui lui ont été faits. À se demander si les responsables des blogs du Monde sont vraiment à l’écoute des critiques qui leur sont faites.
D.H. a donc ouvert dans la foulée un autre blog, sur WordPress : « L’irréductible ».

Hélas, le 10 juillet dernier, au début des vacances, D.H. annonçait la fermeture de L’irréductible, bien que WordPress n’ait apparemment pas alourdit la pression censoriale, ni notablement modifié (« amélioré ») la présentation.

Heureusement, cette fermeture n’a été qu’un très court passage (peut-être légèrement dépressif ?), puisque D.H. vient d’ouvrir un nouveau blog dont le titre est à lui seul une promesse pour l’année qui vient : « Le Tourne-à-gauche ».

Je ne saurais trop recommander à mes (rares) lecteurs d’aller faire un tour sur ce dernier. On y trouvera, je le sais d’avance, de la culture à foison, de la poésie (des balades à Paris agrémentées de superbes photos), de l’humour et surtout, surtout, une pensée politique orientée à… gauche, bien nécessaire pour nous sortir du marasme actuel !

Signalons qu’en cherchant « tourne-à-gauche » sur Google, on ne trouve pas encore le blog de D.H. (cela demande un peu de temps !), mais qu’on trouve un « tourne-à-droite » qu’il ne faut surtout pas confondre avec l’original et seul authentique !

Longue vie au nouveau blog de Dominique !

vendredi 27 mai 2011

Travailler deux heures par jour

Filed under: Economie, Société — Étiquettes : , , , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 18:49


C’est le titre d’un livre merveilleux, écrit en 1977 par le collectif « Adret » (qui comprenait quelques scientifiques), et que l’on trouve encore dans le commerce.

Non, ce n’est pas une utopie, c’est le résultat d’un calcul simple du temps de « travail lié », à répartir entre tous les membres de la société pour conserver une qualité de vie suffisante pour le bonheur de tous.

L’expression « travail lié » utilisée par les auteurs désigne le travail que personne n’aime faire mais qui est nécessaire (vider les poubelles, vidanger la voiture, écailler le poisson, faire le ménage…).
Les autres travaux (non « liés ») sont agréables à certains qui peuvent les effectuer avec plaisir (entretenir des jardins, enseigner des enfants – ou des immigrés sans-papiers –, dessiner des carrosseries, faire des recherches scientifiques, soigner des malades, écrire des romans ou des livres de géographie, couper les cheveux, élever des chèvres, faire la cuisine…).

On arrive là à une vision plus positive du travail et de l’humanité :
– Quand le travail n’est pas contraint par des obligations désagréables (horaires imposés, petit chef hargneux et con, exigence de production, conditions matérielles déplorables), les gens aiment faire des choses, avec attention et application.
– Quand on ne les oblige à rien, les gens ne restent pas forcément couchés toute la journée à attendre la suite, en bénéficiant de « l’assistanat », « cancer de la société ». Certains font même beaucoup de choses intéressantes, et avec des résultats collectivement utiles.

C’est une vision ! Mais c’est autrement plus motivant que « travailler plus pour gagner plus ».

L’excellent mensuel Alternatives économiques me remet cet ouvrage en mémoire : ils publient sur leur site un article du numéro spécial Et si on changeait tout… (avril 2011), dans lequel ils proposent de réduire le temps de travail à 32 heures.
Par semaine !
Ce qui fait un peu plus de 4 heures et demie par jour.

Allez, encore un effort !

samedi 7 mai 2011

Terrorisme et civilisation

Ben Laden a donc été tué.

Barak Obama a proclamé : « Justice est faite. »
Comme tout bon (ou mauvais) cow-boy, il confond ici sans aucun état d’âme « justice » et « vengeance ». Oui, l’Amérique a été vengée par l’assassinat de cet abominable criminel, désarmé, pendant son sommeil. Mais non, la justice n’a pas été rendue. La justice se rend sous un chêne, ou à la rigueur dans un tribunal impartial et indépendant, qui décide seul de la peine à appliquer ; on ne se fait pas justice soi-même, la kalachnikov à l’épaule ou le colt à la main, comme essaient de le faire les terroristes d’Al-Qaida. Boris Cyrulnik a écrit dans Le Monde un excellent article sur la différence, importante, entre ces deux notions. Mais pour bien comprendre, il faut prendre un temps de réflexion, ce qui n’est peut-être pas l’activité préférée des étatsuniens.

Grâce à cette opération, on a appris qu’Al-Qaida envisageait pour septembre prochain un (ou des ?) attentat(s ?) terroriste(s ?) contre un (ou des ?) train(s ?), aux États-Unis, pour « fêter » le décanniversaire du 11 septembre 2001.
À mon avis, c’est un mauvais objectif : le trains étatsuniens sont lents, inconfortables, bruyants, sales et malodorants, et très peu d’étatsuniens les utilisent. Et probablement seulement les plus pauvres. Un attentat dans n’importe quel grand magasin, ou n’importe quel aéroport aurait été plus meurtrier. C’est quand même ce qu’ils cherchent, non ?

Mais essayons de récapituler.

Le 11 septembre 2001, Al-Qaida avait réussi à tuer un peu moins de 3000 américains dans les tours jumelles du World Trade Center. Ce nombre inclut les passagers des avions écrasés sur les tours, et les terroristes eux-mêmes.

Depuis, ils ont réussi encore quelques attentats ça et là, dont le plus meurtrier a probablement été celui de Madrid, en 2004, qui a fait un peu moins de 200 morts.

Au total, et en comptant très large, soyons généreux, disons 5000 morts, pour une population d’abominables chiens infidèles chrétiens occidentaux qui dépasse largement un milliard d’individus en ne comptant que l’Europe et l’Amérique du Nord…

5000 morts en dix ans, pour tout l’Occident chrétien, cela correspond à peu près au bilan des accidents de la route pour la seule France, en une seule année.

Et ils imaginent sérieusement qu’ils vont gagner la guerre avec ça ?

Le terrorisme est insupportable parce qu’il est inhumain. Personne ne peut accepter que quiconque tue (ou simplement prenne en otage) des innocents, quelle que soit la cause à défendre. Le terrorisme, c’est le degré zéro de la civilisation ; c’est le niveau le plus primaire de la bête : je ne t’aime pas, je te tue. Et encore… Les animaux ne tuent que quand ils ont vraiment faim !

Lorsqu’en plus le bilan est tellement ridicule, il faut vraiment être… (allez, disons-le !) stupide pour continuer ce genre d’action.

dimanche 24 avril 2011

Quand torture rime avec culture !

Filed under: Société, Violence — Étiquettes : , , , , , , — Jean-Luc @ 18:14


Ainsi donc la corrida entre dans le « patrimoine immatériel français »

Un vendredi saint !

Alors déjà, à mon avis, il s’agit plutôt d’un patrimoine espagñol importé par quelques rares villes occitanes. Au nord de Nîmes et Arles, les corridas sont rares, pour ne pas dire inexistantes. Du côté de Lille, ils préfèrent plutôt les combats de coqs, ce qui n’est pas tellement mieux.

Ensuite, je ne crois pas que la torture et la mise à mort d’un animal, fût-il potentiellement dangereux quand des imbéciles l’excitent avec un torchon rouge, puisse faire partie d’un quelconque patrimoine.
Ou alors, il faudrait également enregistrer le massacre rituel des dauphins au couteau au patrimoine immatériel du Danemark, la chaise électrique et l’injection létale au patrimoine immatériel étatsunien et la lapidation des femmes adultères au patrimoine immatériel du Soudan…

Tiens, on devrait mettre le petit Mitterrand dans une arène, face aux lions. Ce serait sûrement très beau.

On croit rêver !

Older Posts »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :