Entendre

mercredi 25 janvier 2012

La semaine des quatre jeudis

Filed under: Elections — Étiquettes : , , , , , , , — Jean-Luc @ 11:49


Il commencerait à envisager qu’il pourrait perdre…

Il l’a dit devant des journalistes : s’il perd, il arrête la politique, et se met à la semaine de trois jours, du mardi au jeudi. Ce que, dans ma jeunesse, on appelait la « semaine des quatre jeudis » car en ce temps-là, il n’y avait pas d’école le jeudi,.

Évidemment, il ne peut pas être plus chef qu’actuellement. Donc il ne peut que devenir moins chef. Quelle dégradation pour ce petit ambitieux…

Mais quand même, la semaine de trois jours : ce sera travailler moins. Donc probablement gagner moins. Avec quoi va-t-il acheter ses Rolex ?

Enfin, bon : tant qu’il n’est pas candidat, il ne peut pas perdre !
Mais s’il n’est pas candidat il ne 
gagnera pas non plus.
Quel dilemme !

Enfin, ça fout les chocottes à l’UMP parce que, s’il n’est pas candidat, ils n’ont personne pour le remplacer.

Ah non : on ne peut pas remplacer le petit Nicolas…

Heureusement !

lundi 3 janvier 2011

Ultra-libéralisme

Filed under: Economie, Elections, Politique, Publicité, Société — Étiquettes : , , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 18:25


M… V…, jeune député de l’E… et maire d’E… aux dents longues, considéré (
encore aujourd’hui) comme appartenant au P… S…  vient de déclarer :
« Nous devons déverrouiller les 35 heures. »

Dans la mesure où les 35 heures ont été mises en place il y a dix ans grâce au P… S…, cela peut étonner !
Mais il ajoute en outre :
« Cela doit permettre aux Français, pour ceux qui ont la chance d’avoir un emploi, de travailler davantage. »

Travailler plus… ?

Mais oui, oui, oui, et il va même jusqu’au bout de sa pensée :
« Je prône un dépassement des 35 heures, au nom même d’une augmentation des salaires, d’une augmentation du pouvoir d’achat. »

Sa pensée ? Euh, ben… enfin… oui, c’est c’la, oui… En clair : « Travailler plus pour gagner plus. »
Cela me dit bien quelque chose… mais quoi ?
Ne serait-ce pas plus proche de l’ultra-libéralisme sauvage que du P… S… ?

Y aurait-il une erreur ?

Ou va-t-il bientôt annoncer que le P… S… devrait aussi libérer les entreprises du poids des impôts qui les asphyxient, quitte à augmenter la TVA et les impôts sur le revenu ?

samedi 30 octobre 2010

18 casseurs selon la police ; 1,8 million selon…

Filed under: Divers, Science, Société — Étiquettes : , , , , , — Jean-Luc @ 14:29


Je crois avoir enfin compris d’où vient l’écart de comptage des manifestants entre « la police » et « les syndicats ».

On sait maintenant que, dans toutes les manifestations, il y a des policiers en civil déguisés en voyous, qui n’hésitent pas à casser les vitrines et les voitures pour exciter un peu les manifestants, et permettre ainsi l’arrestation et la mise en garde à vue de vieux syndicalistes parfaitement pacifiques.

Rappelons à ce sujet que, sauf erreur de ma part, les conventions de Genève interdisent le port d’un uniforme ennemi… Malheureusement, une manif n’est pas considérée comme un guerre !

Quand ils passent devant les « compteurs » de la police, les policiers-voyous ne sont pas comptés comme manifestants puisqu’ils sont de la police : « Eh non, Marcel, pas celui-là, c’est Raymond, tu sais bien qu’il est des RG ! »

Mais quand ils passent devant les « compteurs » syndicaux, ils sont comptés comme manifestants puisqu’ils sont déguisés, et donc non reconnus comme policiers-casseurs…

Il est donc assez facile d’estimer le nombre des policiers-casseurs qui étaient présents dans les récentes manifestations contre la réforme des retraites :
3 millions de manifestants selon les syndicats ;
1,2 million de manifestants selon la police ;

Donc 1,8 millions de policiers-casseurs en civil infiltrés dans la manif…

lundi 18 octobre 2010

Tout va très bien, madame la marquise…


Depuis un mois, les manifestations conte la réforme des retraites se succèdent à un rythme de plus en plus serré. Entre 2,5 millions et 3,5 millions de manifestants à chaque fois (entre 237 320 et 312 750 selon la police), chiffre à peu près constant.

Le gouvernement affirme d’une part que le nombre de manifestants diminue à chaque manifestation (de 312 750 à 237 320 selon la police), ce qui est un signal fort qui lui est envoyé par lequel les Français lui signifient qu’ils comprennent et acceptent cette réforme. Et d’autre part que cela fait quand même de 64 687 250 à 64 762 680 (selon la police) Français qui ne manifestent pas, et sont donc manifestement très favorable à la politique du petit Nicolas. Et toc !

Le petit Nicolas, droit dans ses bottes, continue à affirmer qu’il avait promis dans sa campagne électorale qu’il retarderait l’âge de départ à la retraite, et qu’il est donc obligé de maintenir sa réforme pour tenir sa parole qui est d’or.

Environ 4000 stations-service ne peuvent plus fournir de carburant aux automobilistes.

Le sinistre des transports affirme que c’est faux, d’une part, et d’autre part que c’est dû au comportement incivil des Français qui ne sont pas prêts à partager avec leurs concitoyens, et qui se précipitent pour faire leur propre plein. Les égoïstes !

Parallèlement, le gouvernement met en place une cellule de crise intersinistérielle pour réfléchir à la façon de réapprovisionner les stations-service.

Bientôt, probablement, en plus des flics, CRS et autres gendarmes qu’ils envoient pour tirer au flashball sur nos gosses, ils enverront l’armée et les chars pour libérer les stocks de carburant.

Ah, on est bien !

samedi 16 octobre 2010

Était-ce bien nécessaire ?

Filed under: Société, Violence — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 0:08


Après les violences policières envers les lycéens qui manifestent contre la réforme des retraites, Brice Hortefeux a demandé aux « forces de l’ordre » de « limiter l’usage de la force au strict nécessaire ».

Devoir leur préciser cela est bien un aveu que, sans cette recommandation, ils se laissent aller à des violences pas vraiment nécessaires…

Quant au préfet de police de Paris, il a donné l’instruction à la police de ne plus tirer avec des flashballs.
Là encore, bel aveu que ces armes sont dangereuses.

jeudi 14 octobre 2010

Chiens méchants

Filed under: Politique, Société — Étiquettes : , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 21:24


Le petit Nicolas a choisi d’ignorer, superbement et tête haute, avec force coups de menton, les manifestations qui s’insurgent contre la réforme des retraites. Je ne suis pas persuadé que ce soit, pour lui, un bon choix. Mais il fait comme il veut…

Mieux : il lâche ses chiens contre nos enfants, inquiets de constater qu’on oblige les vieux à travailler plus longtemps, ce qui, évidemment, ne va pas faciliter leur entrée, déjà problématique, sur le marché du travail !

Et encore… Si ces chiens n’étaient là que pour contenir des débordements inévitables, ce serait presque acceptable. Mais non : ces chiens sont armés, et ils ont l’ordre (ou prennent la liberté ?) de tirer dans le tas.

Même avec des flashballs cela peut avoir des conséquences dramatiques.

Aujourd’hui, un lycéen va peut-être perdre un œil. Ce qui s’était déjà produit il y a un peu plus d’an au même endroit.

Pourrait-on désarmer les policiers envoyés contre les manifs, ou au moins leur apprendre qu’on ne tire pas dans la tête ?

Même avec un flashball…

mercredi 13 octobre 2010

Indice des prix

Filed under: Divers, Economie, Société — Étiquettes : , , , , , , , , — Jean-Luc @ 11:47


Entre 2009 et 2010, mes impôts locaux (taxe foncière et taxe d’habitation) ont augmenté de 15,9 %.
Mes impôts sur le revenu ont augmenté de 13,3 %.
Ce qui entraîne que le total de mes impôts directs a augmenté de 13,9 %.

Bon… C’est à peu près l’évolution de l’indice des prix et de l’inflation sur un an. À peu près… D’ailleurs, ma pension de retraite a bien augmenté pendant la même période d’un peu moins de 0,4 %.
Ce qui compense presque.
Presque.

Je n’ai peut-être pas bien utilisé le bouclier fiscal ?

Heureusement, le petit Nicolas avait bien promis que sous son règne, il n’y aurait aucune augmentation d’impôts.

Qu’est-ce que ça aurait été s’il y en avait eu !

samedi 2 octobre 2010

Optimisme

Filed under: Politique, Société — Étiquettes : , , , , , , , — Jean-Luc @ 22:31

Interrogé ce soir pendant le journal de France trois, Éric Woerth, le menteur patenté du gouvernement, à trouvé la bonne façon de considérer les choses : moins d’un million de Français (selon la police) qui ont manifesté aujourd’hui cela veut dire plus de 64 millions de Français qui ne manifestent pas, et qui sont donc très satisfaits de l’obstination du petit Nicolas à casser tout ce qui fonctionnait bien dans notre pays.

mercredi 29 septembre 2010

Réduction des impôts

Filed under: Economie, Langue, Science, Société — Étiquettes : , , , , , , , , — Jean-Luc @ 21:27


– Tiens, les impôts augmentent !
– Non les impôts n’augmentent pas.
– Si, vous dis-je, les impôts augmentent.
– Quand vous m’avez élu, j’avais juré craché que les impôts n’augmenteraient pas, et je tiens ma parole.
– Vous aviez aussi juré que vous iriez « chercher la croissance avec les dents » !
– Et alors ? Rien à voir avec les impôts.
– Non, mais vous voyez bien que vous ne tenez pas votre parole.
– Pour les impôts, si.
– Moi je vous dis qu’ils augmentent !
– Non.
– Enfin, je ne suis pas fou ; ne soyez pas stupide : je paie plus que l’an dernier !
– Non, je vais vous expliquer : vous ne payez pas plus, on a réduit votre réduction.
– Ma réduction ?
– Ben oui, votre niche fiscale a disparu.
– Alors donc mes impôts augmentent puisque je paie plus !
– Non, c’est votre réduction qui diminue.
– Vous jouez sur les mots.
– Pas du tout.
– Vous vous foutez de ma gueule ?
– Un peu, oui…

mercredi 8 septembre 2010

1,1 million d’après la police ; 2,7 millions d’après les organisateurs

Filed under: Divers, Science, Société — Étiquettes : , , , , , , , , — Jean-Luc @ 22:26


On se demandait depuis longtemps pourquoi il existait un tel écart entre les mesures des flics et celles des syndicats.

On a peut-être eu une explication partielle au journal télévisé de mardi soir, qui nous a montré les différences entre les deux méthodes de comptage :

– les RG se cachent au fond d’une petite pièce sombre d’un troisième étage, d’où ils ont une vue très limitée sur une partie du boulevard. Ils font un bâton sur un papier chaque fois qu’ils ont aperçu 10 manifestants traverser le cadre de la fenêtre.
– les syndicalistes se mettent sur le bord du boulevard, et ils font un bâton sur un papier chaque fois qu’ils ont compté 25 manifestant passant devant eux.

À mon avis, c’est les syndicalistes qui ont raison : déjà ils voient passer à peu près tous les manifestants, contrairement aux RG qui, en raison de leur cadre de vision très limité, ne doivent en voir (au mieux) que la moitié.

Ensuite, si les syndicalistes se trompent d’une personne dans un tas de 25 ça fait 4 % d’erreur, alors que si les flics se trompent d’une personne sur un tas de 10, ça fait 10 % d’erreur.

Il y a longtemps qu’on essaie de faire comprendre aux élèves que, pour une incertitude donnée, la mesure d’une valeur élevée est plus précise que celle d’une valeur faible.

Les flics n’ont peut-être pas tout bien suivi à l’école ?

Older Posts »

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :