Entendre

mercredi 10 décembre 2014

Du bon usage de la torture

Filed under: Politique, Société, Violence — Étiquettes : , , , , , , , — Jean-Luc @ 18:09


Bon, alors, trois questions :
– Est-ce que le père Le Pen a bien utilisé la torture en Algérie, comme l’avoue la fille ce matin (« Oui, de temps en temps, c’est nécessaire, ça ne peut pas faire de mal ») ?

– Dans l’affirmative, qui a donné les ordres ?

– Pourquoi le donneur d’ordres et l’exécuteur ne sont-ils pas en prison ?

Pour ce qui est de l’efficacité de la torture, on lira avec intérêt le rapport du Sénat américain à propos du bilan catastrophique de son usage par la CIA à Guantanamo (totale inefficacité, aucun renseignement valable obtenu, mensonges envers le public, mensonges envers le Congrès, mensonges envers la Maison Blanche, mensonges envers les torturés, mensonges permanents à tous les étages, gestion déplorable, recrutement d’incapables, aucune évaluation des résultats, etc.)
(rapport complet – en anglais–, un peu long mais très détaillé…)

samedi 21 mai 2011

À quelque chose malheur est bon

Filed under: Divers, Politique, Science, Société — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 15:26


« L’affaire DSK » est une catastrophe, quelle que soit la réalité des faits, dans tout les cas, qu’il soit innocent ou coupable.
Catastrophe pour lui, évidemment. Catastrophe pour la femme de ménage, certainement. Catastrophe pour le PS, bien sûr…

Mais en cherchant bien, on peut quand même trouver un avantage important à cette tragédie : depuis une semaine on n’entend plus parler de Le Pen.

Hélas, il y a d’autres conséquences collatérales à ce désastre : on n’entend plus parler non plus de Fukushima, autre catastrophe qui est loin d’être terminée.

vendredi 22 avril 2011

Le bruit et les odeurs…


Après que ses prédécesseurs Hortefeux et Besson ont viré hors de France tous les immigrés illégaux, ou presque, Nicolas Géant veut réduire l’immigration légale de 20 000 « individus » (louches) par an. Au lieu de 200 000 personnes étrangères admises sur le sanctuaire nazional, nous n’aurons plus que 180 000 barbus basanés introduits chaque année, avec une bouche en cul de poule et en se pinçant le nez pour échapper aux odeurs.

N’empêche. Il paraît qu’il y a en France actuellement plus de 11 millions d’immigrés ou d’enfants d’immigrés. 20 % de la population ! C’est à se demander comment les bons Français blancs catholiques ADN-vérifiés arrivent à résister et survivre !

Et si l’on en admet encore 180 000 par an, on se demande où on va les mettre. Surtout que ce sont en majorité des fainéants incapables de rien faire sauf bénéficier des allocs et du RMI qu’on leur octroie bien trop largement.
Ce qu’il faudrait, c’est supprimer toute immigration, légale ou pas, et renvoyer chez eux 20 000 étrangers chaque année. Et même à ce rythme, il faudrait encore 550 ans pour purifier définitivement notre belle patrie des 11 millions de barbares qui l’occupent actuellement.

Marine, où es-tu, que fais-tu ? Ah ! vivement 2012.

vendredi 28 janvier 2011

N’oublie pas de fermer la porte à clé

Filed under: Migrants, Politique, Société, Violence — Étiquettes : , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 0:12


Brice Hortefeux apporte son soutien le plus entier, le plus inconditionnel et le plus ferme au projet de la Grèce de construire un mur (de 12,5 km de long) pour empêcher l’envahissement de l’Europe par des sales étrangers basanés et barbus qui se précipitent aux frontières pour venir chez nous profiter de nos fauteuils club, de nos restaurants 4 étoiles, de notre chauffage tout nucléaire, de nos Centres de rétention administrative, bref de notre confort et de nos richesses
, parfois même sans avoir essuyé leurs pieds sur le paillasson.

Ils seraient 200 par jour à essayer d’entrer en fraude.
Pour envahir toute l’Europe !

Cela fait une moyenne de (200 x 365) / 27 = 2 704 (j’arrondis à l’unité supérieure) sauvages hirsutes par État et par an qui viennent nous embêter à glandouiller dans les rues en fumant des produits louches et sans avoir aucun papier !

Notre Brice nazional estime-t-il que les barbares édentés et arriérés qui cherchent à nous envahir seront assez cons pour se masser derrière ses 12 km de barbelés, sans avoir l’idée de faire le tour ?

Un porte-parole de la commissaire européenne à la sécurité (Cecilia Malmström) a déclaré : « Les murs ou les grillages sont des mesures à court terme qui ne permettent pas de s’attaquer de manière structurelle à la question de l’immigration clandestine. »
Ah oui, mais alors, s’ils pensent comme ça à Bruxelles, comment voulez-vous qu’on s’en sorte ?
Ou plutôt comment voulez-vous qu’on les empêche d’entrer ? Les barbares, pas les députés européens, essayez de suivre un peu !
Et puis qu’est-ce que ça veut dire « structurel » ?

« Les mesures qui sont engagées, dès lors qu’il ne s’agit pas de restaurer le mur de Berlin, vont dans le bon sens et nous les soutenons », a contre-attaqué notre sinistre de l’intérieur, ex-sinistre de l’immigration sauvage et de l’identité nazionale ADN-garantie.

Question naïve mais importante :
Comment fait-on la différence entre le mur de Berlin et le mur de la Grèce ?
La longueur, peut-être ? Le mur de Berlin faisait, lui, 155 km de long ! Avec miradors, mitrailleuses et chiens policiers. Et c’est pourtant bien de cela dont il rêve Brice…
Il est vrai que la Grèce avait d’abord envisagé un mur de 206 km de long, mais ce projet avait fait hurler les Européens normaux.

Si j’étais moi, je construirais un mur de sécurité autour de Hortefeux pour qu’il se sente enfin tranquille et nous fiche la paix avec les déferlements de métèques !

2 704 par an et par État !
Une invasion ?…

samedi 6 novembre 2010

Manif virtuelle

http://www.lacimade.org/minisites/pourquellenepassepas/rubriques/158-Manifestation-virtuelle-jusqu-au-S-nat?page_id=2868

Pour les fainéants scotchés derrière leur clavier jusqu’à pas d’heure, la Cimade propose une manif virtuelle destinée à protester contre le projet de loi sur l’immigration, dite « loi Besson », ce qui est faire bien des honneurs à ce sinistre de l’immigration nazionale socialiste et de l’identité choisie par le petit Nicolas, ex-PS, actuellement UMP, et probablement futur FN… qui n’en mérite pas tant.

À ce sujet, je retrouve une citation amusante de ce girouettesque traître, extraite d’un bouquin qu’il a écrit (ou plus probablement fait écrire) avant de tourner sa veste pour aller lécher le cul du petit Nicolas :
« En supprimant ou en restreignant fortement les principaux dispositifs de régularisation, Nicolas Sarkozy se prive des outils permettant une régularisation au fil de l’eau et évitant ainsi les régularisations de masse. En d’autres termes, Nicolas Sarkozy fabrique des sans-papiers, lui qui prétend lutter contre l’immigration clandestine ! »

Bon : pour l’instant, il reste encore un espoir, et du travail pour la plupart des Français, qui ne seraient pas fâchés que les migrants soient traités avec un peu d’humanité, et qui ne sont pas tellement favorables aux charters de Maliens et à l’expulsion violente des Roms ou des Afghans réfugiés dans la patrie des droits de l’homme.

Car, si les députés, majoritairement à la botte du petit Nicolas, ont voté ce texte de loi, il reste à le faire passer devant le Sénat, ce qui pourrait être plus difficile puisque l’UMP n’y est pas majoritaire.

On peut donc essayer de réveiller un peu nos sénateurs endormis en participant à cette manif virtuelle.
L’inscription est gratuite.

Rien n’est encore perdu !

http://www.lacimade.org/minisites/pourquellenepassepas/rubriques/158-Manifestation-virtuelle-jusqu-au-S-nat?page_id=2868

vendredi 17 septembre 2010

Première guerre européenne

Filed under: Migrants, Politique, Société — Étiquettes : , , , , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 0:01


Le coup des Roms virés par le petit Nicolas énerve tout le monde en Europe.

Le gouvernement français, de droite nationale, pas vraiment socialiste, dit que la comparaison avec la seconde guerre est ignoble.

Il est vrai que les expulsés ne sont pas envoyés à la chambre à gaz (encore que les Afghans renvoyés chez eux n’ont guère plus de chances de s’en sortir), mais quand on voit le nombre de gens qui se sont tués en sautant par les fenêtres quand ils entendaient la police d’Hortefeux arriver, il est quand même difficile de ne pas penser à 1940.

Il n’y a guère que le vieux clown Berlusconi qui trouve que le petit Nicolas a parfaitement raison.
Lui ça l’arrange : il cherche par tous les moyens à virer hors d’Italie tous les métèques qui débarquent dans son beau pays, arrivant d’Afrique sur des pirogues surchargées qui flottent à peine.

À mon avis on se dirige vers la première guerre européenne : France-Italie contre les 25 autres (dont la Roumanie et la Bulgarie, si, si…).
Je me demande qui pourrait gagner.

J’espère que ce sera pas la France !

Encore que… avec la bombe…

Et c’est justement le petit Nicolas qui a le doigt sur le bouton rouge !

samedi 4 septembre 2010

Trop fort !

Filed under: Elections, Migrants, Politique, Religion, Société — Étiquettes : , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 22:07


Le petit Nicolas n’a pas de pot : il s’est attaqué à beaucoup trop fort pour lui !

Quand il dit « Les Roms dehors ! », Le Pen répond : « Les nègres et les arabes aussi. »

Ah ben voilà : le peuple honnit les tièdes. À tant qu’à faire, Nicolas aurait dû aller un peu plus loin et proclamer : « Les Roms, les nègres, les arabes, les chinois, les bretons, les homosexuels, les Strasbourgeois et les coiffeurs dehors. » Ça, ça aurait eu de la gueule !
Et Jean-Marie se serait retrouvé tout con. Plus rien à dire !

À mon avis, ou bien Le Pen passe en 2012 (en l’occurrence, ce sera sa fille puisque lui-même sera dans un petit fauteuil roulant… mais Kouchner sera bien – mais oui – sinistre de l’identité nazionale et de l’immigration blanche catholique choisie), ou bien c’est la gauche qui passe.

Nicolas, t’as fait le mauvais choix.

Mais bon… je ne vais pas le plaindre !

lundi 2 août 2010

Gesticulations estivales

Filed under: Elections, Migrants, Politique, Religion, Société — Étiquettes : , , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 21:03


Le petit Nicolas vire à l’extrême droite.

Il suggère de déchoir de la nationalité française les récents naturalisés qui auront fait de très grosses bêtises, comme par exemple essayer de tuer un flic. Il a piqué cette idée dans le programme du Front nazional.

Brice Hortefeux, ancien sinistre de l’identité nazionale, va plus loin (ce qui n’étonnera personne) en proposant d’étendre cette déchéance de nationalité aux polygames, aux exciseuses et aux « délinquants graves », ce qui laisse de la marge, la gravité étant une notion très relative !

Éric Ciotti, obscur secrétaire de l’UMP, en rajoute encore en suggérant qu’on punisse de prison ferme les parents d’enfants délinquants. Punir des gens qui ne sont coupables de rien, l’apogée de la future « justice » française d’extrême droite !

Alors allons-y, continuons : déchoyons de la nationalité française les arrière-petits-enfants d’immigrés turbulents, puis les vrais Français délinquants, pour finir peut-être simplement par « ceux qu’on n’aime pas » ?

Il ne resterait alors comme vrais Français, bien conformes à l’identité nazionale, que les riches bourgeois blancs catholiques de Neuilly inscrits au Rotary Club, bien peignés et sentant bon le bain moussant, et dont les enfants vont à l’école Sainte-Marie.

Mais qu’est-ce que c’est que cette haine de l’autre, du différent, du plus petit, du moins riche, du moins propre, du plus foncé, du moins frisé, du « pas comme moi », de celui qui n’a pas été éduqué pareil, qui parle une autre langue, qui a une autre religion, une autre couleur de peau, un autre accent, une autre odeur, de celui qui n’a pas eu une enfance dorée à Neuilly ?

De quoi a-t-il peur, le petit Nicolas ? De toute façon, sa réélection est foutue.  Et il le sait !
Alors qu’il arrête ses « gesticulations estivales » comme les appelle avec un certain humour son collègue Jean-Marie, qui sait bien que dans le domaine de la haine et de la terreur, c’est lui qui gagne.

Heureusement, Robert Badinter, un homme admirable, un de nos derniers grands politiques (comme on n’en fait plus hélas), est intervenu en relisant calmement l’article premier de la Constitution française :

« La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »

Alors de deux choses l’une : ou bien le petit Nicolas n’a pas assez bien assimilé la langue française, depuis la naturalisation de son père immigré hongrois, ou bien il n’a pas lu la Constitution, ou bien il ne l’a pas comprise.

« … tous les citoyens sans distinction d’origine », Nicolas, tu as bien entendu ?
Même les Roms, même les Gitans, même les Maghrébins, même les Hongrois.

dimanche 11 avril 2010

Soulagement !

Filed under: Elections, Migrants, Politique — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 16:32

Finalement, Jean-Marie Le Pen ne se présentera pas aux présidentielles de 2012.

Imaginez qu’il se soit présenté. Imaginez même qu’il ait été élu… À tous les coups il nous remettait Éric Besson à l’immigration nazionale et à l’identité choisie.

Ah, on l’a échappé belle !

dimanche 13 septembre 2009

Quizz

Filed under: Divers, Migrants, Politique — Étiquettes : , , , — Jean-Luc @ 17:20

Qui a prononcé récemment la phrase :

« Un arabe, c’est bon ; trois arabes, bonjour l’invasion. »

1-     Jean-Marie Le Pen ?

2-     Brice Hortefeux ?

3-     Sœur Emmanuelle ?

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :