Entendre

mercredi 30 juin 2010

Égalité fraternité…

Filed under: Economie, Politique, Société — Étiquettes : , , , , , , , — Jean-Luc @ 21:10


1er juillet 2010 : les salaires des fonctionnaires sont augmentés de 0,5 %, avec garantie qu’il n’y aura aucune autre augmentation jusqu’à la fin 2011.

Même date : le prix du gaz augmente de 4,7 %, sans aucune garantie qu’il n’augmentera pas encore dans trois ou six mois. Depuis le début 2010, cela mène l’augmentation totale à 15 %…

Ah oui, c’est sûr : mieux vaut être Total ou BP (même avec des fuites) qu’instit en ZEP au nord de Paris…

Ministre ou président, est-ce que c’est aussi fonctionnaire ?

Publicités

vendredi 11 juin 2010

La vie comme elle va… et la mort

Filed under: Economie, Société — Étiquettes : , , , , , , , — Jean-Luc @ 10:25

BP a dépensé plus d’un milliard d’euros pour colmater la fuite de son puits après l’explosion de sa plate-forme, due à des imprudences.
Comme ça, ça ne dit pas grand-chose.
Disons que, rapporté au nombre d’êtres humains vivants, sur Terre, cela fait 16 centimes par personne, nouveau-nés maliens ou vieillards inuits inclus.

BP a toujours prétendu que sa fuite ne faisait que 5 000 barils par jour. En fait, elle aurait été comprise entre 20 000 et 40 000 barils par jour…

Le cours de l’action BP s’effondre.

Et ça continue à fuir sous la cloche…

Tout ça pour essayer de gagner un peu plus en travaillant un peu moins !

Il paraît que BP bidouille sur Internet pour dérouter les recherches d’information vers ses propres sites, où l’information est (évidemment) moins critique.


Alors allons-y pour quelques photos éloquentes :

Chasse au pélican mazouté, en bateau, …

… ou à pied.

Et là, on ne voit pas les poissons !

Oh, BP, tu le vois, l’œil du pélican qui te regarde ?

vendredi 14 mai 2010

Choix de société

Filed under: Economie, Science, Société — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 0:02

BP exploitait une plate-forme pétrolière au large de l’embouchure du Mississipi. Un jour, il y a eu un problème sur « un dispositif crucial de sécurité mal conçu ». Les chefs ont dit : « Allez les p’tits gars, on continue, on ne peut pas s’arrêter, au prix où on peut vendre le pétrole, si on ne le récupérait plus il y aurait un manque à gagner. »

La plate-forme a donc explosé. Onze morts, dix-sept blessés, dont on ne parle pas beaucoup.

Depuis plus de trois semaines, le pétrole s’écoule donc dans l’océan : BP « perd » (ou plutôt il ne récupère plus — tiens ! un manque à gagner…) 5 000 barils par jour (un baril c’est 150 litres : une baignoire) à 84 dollar le baril. Les oiseaux, les poissons, les lamantins ne disent rien mais n’en pensent pas moins. Sauf ceux qui ne pensent déjà plus. Les pêcheurs râlent doucement. BP les embauche pour nettoyer les côtes. Le tourisme en Louisiane s’effondre. L’action BP a perdu 12 % depuis l’explosion. BP essaie en vain de trouver une solution pour colmater la fuite. Une cloche, deux cloches, un tuyau de récupération… Ils en sont à 450 millions de dollars de frais d’essais de colmatage. Ils disent qu’il faudra peut-être deux ou trois mois pour stopper la fuite. Ils disent qu’ils sont confiants. Qu’ils trouveront une solution (ils pensent que l’homo economicus liberalis est intelligent !). Que de toute façon ils ont de quoi payer… On estime qu’ils dépasseront largement le milliard de dollars.
C’est dire combien ils se font de bénef quand ils n’ont pas de problème de ce genre !

Tout ça pour quelques petits chefs qui ont pris la mauvaise décision pour essayer de gagner un peu plus.

Dernier détail : la plate-forme appartient à Transocean, une boîte suisse, « la plus grande société de forage offshore du monde ».
Je les entends déjà d’ici : « C’est pas moi, c’est l’autre »…

Avec un milliard de dollars, on construit combien d’écoles ?

Non, je ne suis pas hors sujet…
C’est un choix de société.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :