Entendre

vendredi 25 février 2011

Départ volontaire ou démission ?

Filed under: Politique — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 18:24


Ah ! Enfin, MAM dégage.

Elle va certainement prétendre qu’elle se retire volontairement, pour la grandeur de la France, mais je ne serais pas surpris qu’elle ait reçu quelques coups de pieds au cul du petit Nicolas qui ne la défend même plus.

Peu importe. On va pouvoir aérer un peu. Cela devenait vraiment puant.

Mais bon : elle n’est pas la seule à sentir mauvais ! Il faudrait peut-être aussi aérer du côté de l’Élysée…

mercredi 19 janvier 2011

Gouverner c’est prévoir

Filed under: Politique — Étiquettes : , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 14:41


MAM a bien du mal à faire comprendre pourquoi elle a proposé au dictateur tyran Ben Ali de l’aider à faire son travail de tortionnaire : en fait, elle n’avait pas prévu qu’il se ferait virer ! C’est là sa plus grosse erreur !

Venant à sa défense à l’Assemblée nationale, François Fillon n’a rien trouvé de mieux que de cafter : « Jospin et Strauss-Kahn ont aussi rencontré le tyran dictateur tortionnaire Ben Ali et lui ont passé la main dans le dos. »

Tu parles d’une justification ! Comme si les erreurs des prédécesseurs pouvait excuser les leurs. « Oui, j’ai fait des conneries, mais les autres en avaient fait avant moi ! » Et alors ? Pourrait-on expliquer à ces gens, que l’on espérerait adultes, qu’ils ont le droit d’agir seuls, en leur âme et conscience, sans prendre exemple ni référence sur les bêtises des hommes du passé ?

En plus, ils parlent aujourd’hui avec fougue du tyran dictateur tortionnaire, mais jusqu’à la semaine dernière, il était « très cher Monsieur le Président de nos amis Tunisiens », un homme respectable et respecté, loué pour la progression des droits de l’homme — et le statut de la femme — en Tunisie.

Ah oui, notre gouvernement devrait agir en regardant l’avenir, et non pas en scrutant les fautes de ses ancêtres. Gouverner c’est prévoir !

Mais ils n’avaient pas prévu qu’il pourrait neiger en décembre dernier.
Ils n’avaient pas prévu que le peuple tunisien pourrait ne plus supporter son tyran dictateur tortionnaire …

Sont-ils vraiment à leur place au gouvernement ?

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :