Entendre

jeudi 3 janvier 2008

Des franciscains contre le chanoine

Filed under: Migrants, Politique, Religion — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 22:52

Des franciscains de Toulouse ont décidé de former chaque mois des « cercles de silence » sur la place du Capitole, pour protester à leur manière contre les conditions de détention au centre de rétention de Cornebarrieu.

On croit rêver : les folles de la place de mai arrivées en France sous la bure de moines ?
Le Chili de Pinochet de nos jours, chez nous ?
Que va dire Brice Hortefeux, sommé d’accroître sa « productivité » en 2008, sous peine de récolter une mauvaise appréciation sur son carnet de notes ?

On appréciera particulièrement le dernier paragraphe de cet article du Monde :

Même le préfet, montré du doigt par les associations d’aide aux immigrés, se félicite officiellement de l’entrée en lice des moines franciscains de Toulouse. « L’Église est dans son rôle quand elle tente de nous faire réfléchir. J’accepte volontiers de réfléchir à mon action, en mon âme et conscience », réagit Jean-François Carenco, en apprenant que Frère Alain inclut aussi les fonctionnaires dans ses prières. « Il est fréquent dans nos communautés de prier pour les torturés et leurs tortionnaires », indique simplement le moine franciscain.

Sévère, mais juste, le Frère Alain !… Il faut savoir appeler un tortionnaire un tortionnaire.

Pour « réfléchir à [son] action, en [son] âme et conscience », encore faut-il avoir une âme et une conscience ! 25 000 expulsions dans l’année, cela ne rentre pas dans le domaine de la conscience. C’est du productivisme bolchevique.

(Merci à Kiki qui a indirectement attiré mon attention sur cet article)

« Newer Posts

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :