Entendre

mardi 31 mai 2011

À Fukushima, tout n’est pas fini…

Filed under: Politique, Science, Société — Étiquettes : , , , , , , , , — Jean-Luc @ 16:48


Il va bien falloir en reparler !
Il y a déjà trois semaines que Tepco a avoué timidement que la cuve du réacteur no 1 de Fukushima était percée en plusieurs endroits par le combustible fondu.
Tellement timidement que pratiquement personne n’a entendu, et personne n’en parle.

Pourtant, une cuve percée après fusion du cœur, c’est pas rien !
Three Mile Island, c’était un cœur partiellement fondu dans une cuve qui avait tenu le coup.

Fukushima, c’est une fusion totale du cœur dans une cuve percée, et deux autres cœurs fondus au moins partiellement (réacteurs n° 2 et 3).

Ils sont tellement embêtés, à Fukushima (la ville), qu’ils ont (d’après un article du Monde d’hier) relevé la dose d’irradiation admissible pour la population « civile » de 1 à 20 mSv par an.

Ils font comme ça les divins spécialistes du nucléaire : ils définissent des doses admissibles, mais si ça fuit tellement que les doses sont dépassées, ils relèvent les seuils admissibles. Comme ça, ils sont tranquilles.
En France, la dose admissible pour le public est de 1 mSv par an (code de la santé publique, Article R1333-8). Notez-la bien. Parce qu’au premier problème rencontré sur nos centrales, ils relèveront ce seuil à 10 ou 20 mSv par an, sans aucun état d’âme.

Mais, bon… Il va falloir attendre que la panique provoquée par DSK et Tron se tasse un peu pour que nos journalistes consentent à changer de sujet.
D’autant que Luc Ferry a encore des révélations à faire

La vie sexuelle de nos gouvernants est quand même vachement plus importante que les catastrophes nucléaires que le Japon nous prépare.

En tout cas, ça intéresse plus les lecteurs.

Publicités

2 commentaires »

  1. Ce Luc Ferry s’est mis, finalement, au même niveau que le Jean-François Kahn qu’il côtoyait sur le plateau de Canal +.

    On évitera de faire tout commentaire sur le clébard qui parcourait les couloirs de son ministère de l’Education nationale (d’après Le Canard enchaîné) quand il était « en responsabilité ».

    Ce type, dont les bouquins de « philo » sont proprement imbuvables (on croirait une parodie d’un Diafoirus kantien) aurait mieux fait de la boucler.

    La femme de son « premier mariage » a dû avoir honte devant son poste de télé hier soir.

    Commentaire par Dominique Hasselmann — mardi 31 mai 2011 @ 17:04

    • Ah c’est pas beau de dénoncer ses petits camarades. Surtout quand on laisse planer un doute sur le nom du coupable.
      Enfin, j’ai bien ma petite idée, mais je ne dirai rien !

      Commentaire par Jean-Luc — mercredi 1 juin 2011 @ 18:13


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :