Entendre

mardi 15 février 2011

Droit d’asile


Décidément, il va falloir s’accrocher pour faire plus immonde qu’Éric Besson !…

Ce suppôt du petit Nicolas vient de déclarer que les Tunisiens qui tentent de traverser la Méditerranée (« un cimetière à ciel ouvert », précise-t-il) pour venir en Europe via l’Italie ne sont pas bienvenus et « vont être reconduits dans leur pays ».
Ils seraient actuellement à peu près 1000 par jour : une invasion ! Pourrons-nous y survivre ?

De quoi se mêle-t-il, ce ministre français de l’industrie ? Il n’est plus sinistre de l’immigration nazionale depuis qu’il s’est fait virer pour incompétence. Il n’est pas non plus ministre italien…

Alors pourquoi essaie-t-il de faire croire qu’il a son mot à dire sur l’immigration clandestine de Tunisiens en Italie ? Qu’il s’occupe de l’industrie française, et non pas de problèmes qui pourraient à la limite concerner son collègue Hortefeux, qui est bien assez grand et assez ignoble pour faire des déclarations du même ordre (nouveau) tout seul !

Au même moment, France Terre d’Asile et Migreurop estiment que nous devons « accueillir dignement » ces migrants et « les informer sur leurs droits ».
Deux visions du monde ! Un gouffre. Cherchez l’erreur…

Mais Besson atteint le summum de la turpitude lorsqu’il ajoute que les copains de Ben Ali, ceux qui sont actuellement recherchés dans leur pays pour corruption, prévarication, voire torture, seront bien entendu accueillis en France à bras ouverts…

Au nom du droit d’asile, évidemment ! La France est quand même le pays des droits de l’homme.

Publicités

Un commentaire »

  1. Mais faut-il s’étonner – ou s’indigner – de la moindre déclaration d’Eric Besson, ce pantin dévalué qui a changé sa veste « socialiste » pour une livrée de laquais sarkozien ?

    Ministre de l’Industrie : sans doute a-t-il oublié qui travaille en majorité sur les chaînes de production automobile de nos deux fleurons nationaux ?

    Sans tous ces immigrés, Renault et PSA auraient depuis longtemps mis la clé sous la porte !

    C’est le seul rapport que l’on peut faire entre les déclarations de ce type et l’émigration de milliers de Tunisiens, victimes du régime de Ben Ali, dictateur que le sieur Besson a peut-être rencontré lui-même sans plus de scrupules ?

    Un jour, le peuple parlera et Besson prendra alors dans la figure une leçon de l’Histoire alors qu’il pensait qu’elle ne touchait que les autres !

    Commentaire par Dominique Hasselmann — mardi 15 février 2011 @ 8:57


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :