Entendre

lundi 14 février 2011

Suicide

Filed under: Politique, Société, Violence — Étiquettes : , , , , , — Jean-Luc @ 17:17


À Troyes, un policier se suicide avec son arme de service.
Ce brigadier-chef d’une quarantaine d’années, apparemment sans problèmes, était marié et père de trois enfants.

Il serait temps de désarmer les policiers !

Existe-t-il beaucoup d’exemples de policier dont l’arme de service a permis d’éviter des morts ?
Je demande à voir.

Publicités

9 commentaires »

  1. Un prof se suicide en avalant dix bâtons de craie.

    Un éboueur se suicide en s’empalant sur son balai.

    Une contractuelle se suicide en avalant d’un coup son carnet de contraventions.

    Un pompier se jette du haut de son échelle lors d’un exercice périlleux.

    Un kiosquier s’immole en mettant le feu à tous ses invendus.

    Moralité : l’outil de travail devrait, par mesure de précaution, être interdit.

    Commentaire par Dominique Hasselmann — lundi 14 février 2011 @ 21:05

    • Je me demande si le pistolet d’un flic est vraiment un « outil de travail » !…
      Et puis… les éboueurs qui s’empalent sur des balais sont vraiment trèèèèès rares.

      Je propose donc de laisser la craie aux enseignants, et les invendus aux kiosquiers, mais je maintiens ma suggestion de retirer les armes aux policiers.

      Commentaire par Jean-Luc — lundi 14 février 2011 @ 22:39

  2. De 2006 à 2008, de 40 à 55 suicides suicides dans la police, dont 53 % avec l’arme de service.

    http://www.lemonde.fr/…/apres-france-telecom-les-suicides-dans-la-police-inquietent_3208_38_44042754.html

    Article indisponible pour les non-abonnés. Je peux essayer de te le retrouver.
    Celui-là par contre est disponible:
    http://www.lepoint.fr/societe/les-suicides-dans-la-police-inquietent-13-12-2010-1274542_23.php

    Voilà pour voir

    Commentaire par Toto — jeudi 17 février 2011 @ 9:47

    • 40 à 55 suicides par an !
      Mieux que Renault et France Télécom.

      Peut-être faudrait-il fournir des « armes de service » à ces deux dernières entreprises pour égaliser les chances ?

      Commentaire par Jean-Luc — jeudi 17 février 2011 @ 11:26

  3. Au lieu de chercher à supprimer les armes de service (qui sont bien utiles quand même lors de cas de délit de fuite ou banditisme), est-il pas plutôt logique de chercher la cause de ses suicides ? (pression, stress, conditions de travail …)

    Commentaire par penseepoliciere — jeudi 17 février 2011 @ 16:20

    • En cas de délit de fuite d’un voleur de mobylette ou d’un ivrogne qui a provoqué un accident, je me demande si l’arme de service est d’une grande utilité…
      Sauf si on cherche à tuer les voleurs de mob et les ivrognes.

      Dans le cas du grand banditisme, avec la tournure que prennent les événements (équipe de plusieurs hommes armés d’explosifs, de lance-roquettes et de kalachnikovs), je ne pense pas non plus que le policier du coin de la rue s’amuse à intervenir, même protégé par son arme de service. Peut-être une grosse équipe entraînée et préparée à l’avance, mais alors on peut probablement fournir des armes à ceux-là au moment opportun, sans les laisser les ramener le soir chez eux .

      Je continue à ne pas comprendre l’intérêt des armes que portent les policiers qui mettent des contraventions ou surveillent les sorties d’école. Ce qui représente une grande partie de l’activité des policiers.

      Ceci ne diminue en rien la pression, le stress et les conditions de travail des policiers, dont je suis bien conscient. Surtout avec la présence de Brice Hortefeux au sinistère ! Et les « chiffres » à respecter pour montrer que la répression est bien présente.
      Mais il y a aussi de la pression, du stress et des suicides chez France-Télécom ; on ne leur fournit pas pour autant des armes de service !

      Je pose à nouveau la question : Existe-t-il beaucoup d’exemples de policier dont l’arme de service a permis d’éviter des morts ?

      Commentaire par Jean-Luc — vendredi 18 février 2011 @ 0:10

      • Il en existe mais à cause du devoir de réserve ces « histoires » ne sont pas connues.

        Commentaire par penseepoliciere — vendredi 18 février 2011 @ 0:32

  4. Il est regrettable que le « confidentiel défense » interdise au peuple français de connaître les bénéfices de l’armement des policiers, ce qui peut laisser penser qu’il n’y en a pas !

    Commentaire par Jean-Luc — vendredi 18 février 2011 @ 14:40

  5. Je m’appelle Anais je suis l une des filles de ce policier a l’époque j’avais 10 ans et je veux des réponses et savoir si vous pensez encore a ce policier.

    Commentaire par Pappalardo anais — mardi 24 mars 2015 @ 21:12


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :