Entendre

mardi 8 février 2011

Saucisses de volaille et théologie

Filed under: Religion, Science, Société — Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 15:53


La semaine dernière, Nestlé a suspendu la production des produits halal de sa filiale Herta, parce que l’analyse minutieuse et approfondie de saucisses de volaille a montré qu’elles pourraient contenir quelques traces de porc.

Le Dieu des musulmans n’est pas très éloigné de celui des chrétiens :
pour les musulmans, Dieu est miséricordieux ; pour les chrétiens Dieu est amour.

Comment peut-on imaginer qu’un tel Dieu puisse envoyer en enfer (ou au moins punir sévèrement) des gens qui auraient absorbé involontairement et sans même le savoir quelques infimes traces de porc dans ce qu’ils croyaient être une saucisse de volaille ?

Les règles alimentaires ne sont pas spécifiques aux musulmans. Les juifs observent également des règles précises avec la nourriture casher. J’ai connu dans ma jeunesse le temps où les catholiques n’avaient pas le droit de manger de viande le vendredi. Ces règles évoluent donc (heureusement) avec les époques, et il n’est pas impossible que, dans quelques centaines d’années, les musulmans mangent, comme les chrétiens, du petit salé aux lentilles, arrosé d’un bon Gigondas.

Après cette affaire Herta, double peine donc : le musulman escroqué par Nestlé qui lui vend un produit soi-disant conforme aux règles alimentaires et qui ne l’est pas, serait ensuite puni par son Dieu (miséricordieux) sous prétexte qu’il n’a pas respecté ces règles ?

Cette idée saugrenue me rappelle les réticences de John Spong, théologien américain, à propos de la prière « pour les malades ».
Comment, se demande-t-il, Dieu pourrait-il intervenir pour sauver un malade riche, important et connu, pour lequel prient beaucoup d’amis ou d’admirateurs, et laisser crever comme un chien un pauvre chômeur sans famille, sans relations, pour qui personne ne prie ?

Si Dieu est amour, ce genre de prière « pour les malades » est-il raisonnable ?
La question mérite effectivement qu’on y réfléchisse.

À mon avis, les musulmans qui ont absorbé à leur insu quelques traces de porc dans une saucisse de volaille n’iront pas en enfer : Dieu leur fera miséricorde.

Attention, ces réflexions ne sont pas une preuve de l’inexistence de Dieu.

Publicités

3 commentaires »

  1. En sachant que Nestlé « s’est fait racketter par le clan Ben Ali », peut-on dire qu’il y aurait (quelque part) une justice ?

    Commentaire par Dominique Hasselmann — mardi 8 février 2011 @ 16:42

  2. Pour info supplémentaire sur l’affaire Nestlé en Tunisie, à l’époque du dictateur :

    http://lemonde.fr/europe/article/2011/02/07/comment-nestle-s-est-fait-rackette-par-le-clan-ben-ali_1476577_3214.html#ens_id=1245377

    Commentaire par Dominique Hasselmann — mardi 8 février 2011 @ 16:44


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :