Entendre

dimanche 27 février 2011

Suspicion paranoïaque


Ah ! Enfin Hortefeux dégage.

Depuis le temps qu’il nous pompait l’air avec sa haine de « l’autre », sa suspicion paranoïaque permanente, ses tests ADN, ses centres de rétention administrative, sa police politique, ses déchéances de nationalité, ses murs de protection anti-Roms, ses lois anti-voile et ses miradors …
On va enfin pouvoir aérer un peu.

Comme je l’avais suggéré il y a un mois, s’il continue à être terrorisé par les étrangers, il n’a qu’à se construire un mur de protection autour de lui tout seul et nous laisser enfin respirer l’air de l’amitié avec ces peuples courageux qui osent se libérer de leurs tyrans-dictateurs-tortionnaires.

Nous, on sera beaucoup plus tranquilles.

vendredi 25 février 2011

Départ volontaire ou démission ?

Filed under: Politique — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 18:24


Ah ! Enfin, MAM dégage.

Elle va certainement prétendre qu’elle se retire volontairement, pour la grandeur de la France, mais je ne serais pas surpris qu’elle ait reçu quelques coups de pieds au cul du petit Nicolas qui ne la défend même plus.

Peu importe. On va pouvoir aérer un peu. Cela devenait vraiment puant.

Mais bon : elle n’est pas la seule à sentir mauvais ! Il faudrait peut-être aussi aérer du côté de l’Élysée…

mercredi 23 février 2011

Mauvais joueur

Filed under: Economie, Politique, Violence — Étiquettes : , , , , , , , , — Jean-Luc @ 14:53


Le petit Nicolas a donc demandé à l’Union européenne de suspendre ses relations économiques et financières avec la Libye, ce qui n’est pas vraiment conforme au dogme principal de l’ultra-libéralisme avancé selon lequel tant qu’on gagne du fric, on ne s’occupe pas du reste !

Par exemple, nous ne pourrons plus livrer au guignol-tyran-dictateur-tortionnaire-clown Mouammar Kadhafi les centrales nucléaires et les Rafale qu’il était venu commander en 2007 pour tirer sur son peuple.

Ça va nous faire un manque à gagner !

Surtout qu’avec toutes ses conneries, il fait monter le prix du pétrole

lundi 21 février 2011

Psychiatrie

Filed under: Economie, Politique, Violence — Étiquettes : , , , , , , — Jean-Luc @ 19:23

Le tortionnaire-Guide-Suprême et tyran-colonel-voyou-terroriste de Libye, Mouammar Kadhafi pourrait être en fuite vers le Venezuela, après 41 ans de dictature féroce sur un pays qui regorge de pétrole (premier – ou deuxième ? – ou quatrième ?, j’arrive pas à savoir – producteur africain : les récentes émeutes dans ce pays ont fait bondir le cours du brut).

La France avait reçu ce clown il y a trois ans (le jour même de la journée des droits de l’homme !), avec tous les honneurs, comme elle reçoit avec affection, légion d’honneur, et trémolos dans la voix, la plupart des tyrans-tortionnaires-dictateurs de la planète.

On se demande s’ils le font exprès (les Français, pas les tortionnaires) !

Je pense qu’il va falloir renouveler notre ambassadeur à Tripoli. Mais il faudra que le petit Nicolas le choisisse avec précaution : un ambassadeur ne peut pas se permettre d’être aussi désagréable, vulgaire et agressif qu’un président de la république.

Et j’espère qu’il y a de bons hôpitaux psychiatriques au Venezuela.

mardi 15 février 2011

Diplomatie

Filed under: Politique — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 18:08


Je sens que bientôt, le petit Nicolas, susceptible et autoritaire comme il est, va dire aux Mexicains :
« Cassez-vous pauv’ cons. »

Droit d’asile


Décidément, il va falloir s’accrocher pour faire plus immonde qu’Éric Besson !…

Ce suppôt du petit Nicolas vient de déclarer que les Tunisiens qui tentent de traverser la Méditerranée (« un cimetière à ciel ouvert », précise-t-il) pour venir en Europe via l’Italie ne sont pas bienvenus et « vont être reconduits dans leur pays ».
Ils seraient actuellement à peu près 1000 par jour : une invasion ! Pourrons-nous y survivre ?

De quoi se mêle-t-il, ce ministre français de l’industrie ? Il n’est plus sinistre de l’immigration nazionale depuis qu’il s’est fait virer pour incompétence. Il n’est pas non plus ministre italien…

Alors pourquoi essaie-t-il de faire croire qu’il a son mot à dire sur l’immigration clandestine de Tunisiens en Italie ? Qu’il s’occupe de l’industrie française, et non pas de problèmes qui pourraient à la limite concerner son collègue Hortefeux, qui est bien assez grand et assez ignoble pour faire des déclarations du même ordre (nouveau) tout seul !

Au même moment, France Terre d’Asile et Migreurop estiment que nous devons « accueillir dignement » ces migrants et « les informer sur leurs droits ».
Deux visions du monde ! Un gouffre. Cherchez l’erreur…

Mais Besson atteint le summum de la turpitude lorsqu’il ajoute que les copains de Ben Ali, ceux qui sont actuellement recherchés dans leur pays pour corruption, prévarication, voire torture, seront bien entendu accueillis en France à bras ouverts…

Au nom du droit d’asile, évidemment ! La France est quand même le pays des droits de l’homme.

lundi 14 février 2011

Suicide

Filed under: Politique, Société, Violence — Étiquettes : , , , , , — Jean-Luc @ 17:17


À Troyes, un policier se suicide avec son arme de service.
Ce brigadier-chef d’une quarantaine d’années, apparemment sans problèmes, était marié et père de trois enfants.

Il serait temps de désarmer les policiers !

Existe-t-il beaucoup d’exemples de policier dont l’arme de service a permis d’éviter des morts ?
Je demande à voir.

vendredi 11 février 2011

To do

Filed under: Politique — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 0:03


Tunisie

Égypte

Iran

Birmanie

Italie

France

mardi 8 février 2011

Saucisses de volaille et théologie

Filed under: Religion, Science, Société — Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 15:53


La semaine dernière, Nestlé a suspendu la production des produits halal de sa filiale Herta, parce que l’analyse minutieuse et approfondie de saucisses de volaille a montré qu’elles pourraient contenir quelques traces de porc.

Le Dieu des musulmans n’est pas très éloigné de celui des chrétiens :
pour les musulmans, Dieu est miséricordieux ; pour les chrétiens Dieu est amour.

Comment peut-on imaginer qu’un tel Dieu puisse envoyer en enfer (ou au moins punir sévèrement) des gens qui auraient absorbé involontairement et sans même le savoir quelques infimes traces de porc dans ce qu’ils croyaient être une saucisse de volaille ?

Les règles alimentaires ne sont pas spécifiques aux musulmans. Les juifs observent également des règles précises avec la nourriture casher. J’ai connu dans ma jeunesse le temps où les catholiques n’avaient pas le droit de manger de viande le vendredi. Ces règles évoluent donc (heureusement) avec les époques, et il n’est pas impossible que, dans quelques centaines d’années, les musulmans mangent, comme les chrétiens, du petit salé aux lentilles, arrosé d’un bon Gigondas.

Après cette affaire Herta, double peine donc : le musulman escroqué par Nestlé qui lui vend un produit soi-disant conforme aux règles alimentaires et qui ne l’est pas, serait ensuite puni par son Dieu (miséricordieux) sous prétexte qu’il n’a pas respecté ces règles ?

Cette idée saugrenue me rappelle les réticences de John Spong, théologien américain, à propos de la prière « pour les malades ».
Comment, se demande-t-il, Dieu pourrait-il intervenir pour sauver un malade riche, important et connu, pour lequel prient beaucoup d’amis ou d’admirateurs, et laisser crever comme un chien un pauvre chômeur sans famille, sans relations, pour qui personne ne prie ?

Si Dieu est amour, ce genre de prière « pour les malades » est-il raisonnable ?
La question mérite effectivement qu’on y réfléchisse.

À mon avis, les musulmans qui ont absorbé à leur insu quelques traces de porc dans une saucisse de volaille n’iront pas en enfer : Dieu leur fera miséricorde.

Attention, ces réflexions ne sont pas une preuve de l’inexistence de Dieu.

samedi 5 février 2011

Le gendarme Frédéric Warion sort de l’anonymat

Le gendarme Frédéric Warion, commandant de la gendarmerie d’Alès, sort de l’anonymat : Frédéric Warion en avait probablement marre d’être contenu par le devoir de réserve qui empêche tout militaire, tout gendarme ou tout policier de se faire connaître en tant qu’individu, en le noyant dans la foule anonyme de ses collègues. Triste sort !

Je pense d’ailleurs depuis longtemps que si les policiers et gendarmes étaient distingués et individualisés par un numéro personnel unique inscrit en gros au dos de leur uniforme, à la place du traditionnel « Police », il y aurait moins de bavures. Si on pouvait identifier un policier ou un gendarme particulier sur une photo ou une vidéo, ils seraient probablement plus attentifs à ne pas faire n’importe quoi.

Alors qu’en l’état actuel des choses, ils peuvent commettre n’importe quelle violence sans être inquiété puisque personne ne peut les distinguer de leur voisin : « C’est pas moi, m’sieur, c’est sûrement un autre ! »

Frédéric Warion, commandant de la gendarmerie d’Alès, s’insurge aussi contre cet anonymat, et il a donc décidé de se faire connaître ; mais je ne suis pas persuadé qu’il ait choisi la meilleure méthode.

Le gendarme Frédéric Warion sort de l'anonymat

On le voit sur une vidéo amateur (de très bonne qualité, et qui a maintenant fait le tour de France – 650 000 vues), asperger de très près, avec une bombe de gaz lacrymogène, le visage d’honnêtes et paisibles manifestants du troisième âge, entourés d’élus locaux et accompagnés de quelques bambins.

Même les collègues gendarmes de Frédéric Warion, commandant de la gendarmerie d’Alès, sont effarés par sa violence envers d’innocents et pacifiques mamies et papys. Pour une fois, ils ne peuvent pas prétendre que ce n’était pas lui (les gendarmes ont souvent un esprit de corps très marqué) puisqu’on voit Frédéric Warion pratiquement en gros plan quand il serre la main d’un des élus locaux, avant la bagarre.

Je suis surpris que le petit Nicolas n’ait pas déjà proposé une loi interdisant aux commandants de gendarmerie de gazer des vieillards souffreteux et placides comme d’autres gazent les cafards dans les fonds de cuisine. Dominique Hasselmann vient d’écrire au ministre chargé de la gendarmerie nationale (je pense qu’il s’agit de Brice Hortefeux) pour lui demander de mettre hors d’état de nuire Frédéric Warion, ce dangereux cow-boy qui s’attaque aux passants dans les gares du midi.

Il faut faire connaître le gendarme Frédéric Warion, commandant de la gendarmerie d’Alès : il l’a cherché, il le mérite.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :