Entendre

vendredi 28 janvier 2011

N’oublie pas de fermer la porte à clé

Filed under: Migrants, Politique, Société, Violence — Étiquettes : , , , , , , , , , — Jean-Luc @ 0:12


Brice Hortefeux apporte son soutien le plus entier, le plus inconditionnel et le plus ferme au projet de la Grèce de construire un mur (de 12,5 km de long) pour empêcher l’envahissement de l’Europe par des sales étrangers basanés et barbus qui se précipitent aux frontières pour venir chez nous profiter de nos fauteuils club, de nos restaurants 4 étoiles, de notre chauffage tout nucléaire, de nos Centres de rétention administrative, bref de notre confort et de nos richesses
, parfois même sans avoir essuyé leurs pieds sur le paillasson.

Ils seraient 200 par jour à essayer d’entrer en fraude.
Pour envahir toute l’Europe !

Cela fait une moyenne de (200 x 365) / 27 = 2 704 (j’arrondis à l’unité supérieure) sauvages hirsutes par État et par an qui viennent nous embêter à glandouiller dans les rues en fumant des produits louches et sans avoir aucun papier !

Notre Brice nazional estime-t-il que les barbares édentés et arriérés qui cherchent à nous envahir seront assez cons pour se masser derrière ses 12 km de barbelés, sans avoir l’idée de faire le tour ?

Un porte-parole de la commissaire européenne à la sécurité (Cecilia Malmström) a déclaré : « Les murs ou les grillages sont des mesures à court terme qui ne permettent pas de s’attaquer de manière structurelle à la question de l’immigration clandestine. »
Ah oui, mais alors, s’ils pensent comme ça à Bruxelles, comment voulez-vous qu’on s’en sorte ?
Ou plutôt comment voulez-vous qu’on les empêche d’entrer ? Les barbares, pas les députés européens, essayez de suivre un peu !
Et puis qu’est-ce que ça veut dire « structurel » ?

« Les mesures qui sont engagées, dès lors qu’il ne s’agit pas de restaurer le mur de Berlin, vont dans le bon sens et nous les soutenons », a contre-attaqué notre sinistre de l’intérieur, ex-sinistre de l’immigration sauvage et de l’identité nazionale ADN-garantie.

Question naïve mais importante :
Comment fait-on la différence entre le mur de Berlin et le mur de la Grèce ?
La longueur, peut-être ? Le mur de Berlin faisait, lui, 155 km de long ! Avec miradors, mitrailleuses et chiens policiers. Et c’est pourtant bien de cela dont il rêve Brice…
Il est vrai que la Grèce avait d’abord envisagé un mur de 206 km de long, mais ce projet avait fait hurler les Européens normaux.

Si j’étais moi, je construirais un mur de sécurité autour de Hortefeux pour qu’il se sente enfin tranquille et nous fiche la paix avec les déferlements de métèques !

2 704 par an et par État !
Une invasion ?…

Publicités

Un commentaire »

  1. Il devrait, avec l’assentiment masqué de MAM, envoyer Bouygues exercer ses talents aux différentes frontières qui séparent les pays du Maghreb, afin d’éviter certaine contagion.

    Ou alors, qu’il laisse béton.

    Commentaire par Dominique Hasselmann — samedi 29 janvier 2011 @ 14:02


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :