Entendre

mardi 18 mai 2010

Otage

Filed under: Politique, Société — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 0:21


Non, non, non, Clotilde Reiss n’a pas été échangée. Comme d’habitude, le petit Nicolas a tenu parole. Simplement, le jour où elle est rapatriée d’Iran, sortie des geôles d’Ahmadinejad, Ali Vakili Rad, l’assassin de Chapour Bakhtiar, a juste fini sa peine de réclusion criminelle à perpétuité, et est expulsé par Brice Hortefeux.

Tiens, encore un étranger qui ne nous piquera pas notre chômage !

Mais… pourquoi Brice Hortefeux ? Je croyais que c’était Éric Besson qui s’occupait de renvoyer les sales arabes chez eux !

Publicités

2 commentaires »

  1. Non, non, il ne s’agissait pas d’un sans-papiers mais d’un « avec faux-papiers » (voir Le Canard enchaîné du 19 mai) et qui disposait, depuis quelques années, d’un domicile fixe et avec barreaux.

    Brice Hortefeux l’a donc fait logiquement sortir de… l’intérieur de sa cellule pour l’envoyer vers la liberté en Iran, où il devrait retrouver un emploi correspondant à ses capacités.

    Commentaire par D. Hasselmann — vendredi 21 mai 2010 @ 20:31


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :