Entendre

vendredi 23 avril 2010

De l’intérêt d’être normalien

Filed under: Elections, Politique — Étiquettes : , , , — Jean-Luc @ 20:44

Le petit Nicolas n’en finit pas de s’effondrer dans les sondages

Élu en 2007 avec 53 % des voix des Français, il en arrive ces jours-ci à 62 % de gens qui estiment qu’il vaudrait mieux qu’il nous lâche les baskets, et qu’il arrête de s’agiter frénétiquement en cassant tout ce que la France a patiemment construit pendant vingt siècles. Il n’a plus que deux ans pour « être jugé sur ses résultats », comme il l’avait lui-même demandé lors de son élection.

Et ses copains sont en embuscade pour 2012 : Fillon, Villepin, Bertrand, Bayrou… Seul Le Pen a décidé de jeter l’éponge, vaincu par la sénilité, et lassé de ne jamais dépasser les 20 %.

Et puis il y a Juppé…

Si, rappelez-vous : Alain Juppé, le repris de justice, condamné en 2004 à dix-huit mois de prison et dix ans d’inéligibilité pour « abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt », réduits à quatorze mois de prison et un an d’inéligibilité en appel…

Alain Juppé est un fin connaisseur.

Il sait que le temps efface beaucoup de choses, mais que sa condamnation est trop récente pour qu’il puisse avoir une chance d’être élu président en 2012. Il ne peut donc viser raisonnablement que 2017.

Si Fillon, Villepin, Raffarin ou Copé se présentent en 2012, ils ont une chance d’être élus. Dans ce cas, en 2017, la gauche passe à tous les coups et quoi qu’il arrive. En 2022, Juppé aura 77 ans : trop tard, certainement, même si l’âge de la retraite a été reculé d’ici là.

Sa seule chance est donc d’arriver en 2017 comme sauveur de la France et, pour cela, il est essentiel que la gauche passe en 2012, même désunie, et quel que soit son candidat.

Voilà pourquoi il proclame (et il est bien le seul !) que le petit Nicolas est le « candidat naturel » de la droite en 2012, puisque c’est le pire des candidats de la droite, un des seuls dont on est certain qu’il ne sera pas réélu.

Ah, ça sert d’avoir fait des études !

Publicités

2 commentaires »

  1. Analyse assez machiavélique mais tout à fait plausible !

    Juppé n’aura plus, à cette échéance, qu’à choisir de nouvelles « Juppettes », ça nous changerait de Roselyne Bachelot et Fadela Amara.

    Commentaire par D. Hasselmann — dimanche 25 avril 2010 @ 9:15

    • Si je me souviens bien, les jupettes n’avaient duré que le temps d’un week-end…

      Commentaire par Jean-Luc — dimanche 25 avril 2010 @ 17:17


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :