Entendre

samedi 6 février 2010

Dura lex sed multipe lex

Filed under: Politique, Société — Étiquettes : , — Jean-Luc @ 15:05

Malgré (ou en raison de ?) la « compassion » que le petit Nicolas exhibe ostensiblement dans les médias à chaque drame plus ou moins grave vécu ici ou là par des familles françaises, les seules réactions gouvernementales à ces faits divers, parfois tragiques, parfois plus banals, sont la création de nouvelles lois.

Dans le même temps, on supprime les juges d’instruction… qui nous coûtent vraiment trop cher ! C’est vrai, quoi, quand on veut gagner plus, on supprime le superflu (éducation, santé, justice).

L’humain ? Quel humain ? Est-ce que nous sommes chargés de nous occuper de l’humain ? Non : notre travail c’est de faire des lois. Alors on en fait ; beaucoup, pour montrer qu’on travaille beaucoup.

Un élève poignarde son prof de math : allez hop ! Une loi pour interdire les couteaux à l’école.
Un schizophrène échappé de l’hôpital psychiatrique blesse un passant dans la rue : allez hop ! Une loi pour interdire l’évasion des schizophrènes des hôpitaux psychiatriques.
Une musulmane se promène dans la rue avec un niqab : allez hop ! Une loi pour interdire la burqa.

Un couple de vieillards vient de se faire tuer sauvagement à coups de couteau :
– Allez hop : on va faire une loi pour empêcher les gens de tuer sauvagement les vieillards à coups de couteau !
– Mais elle existe déjà la loi ! Il est interdit de tuer. C’est clair !
– Oui mais tuer les vieillards c’est pire. On va mettre une peine pire : doublée.
– T’imagines le gars en train de frapper ses 87 coups de couteau, et se demandant tout à coup si c’est bien raisonnable, avec une peine doublée ?…
– Parfaitement, et passons même à l’étape suivante : tripler la peine si le crime est commis un dimanche à la sortie de la messe avec un couteau pas propre.
– Ah ben oui, ça c’est sûr, ça évitera les crimes du dimanche. Et… l’éducation ?
– L’éduquoi ?

Publicités

2 commentaires »

  1. Entendu l’autre matin, sur France Inter, Pierre Joxe (qui sort un livre « Cas de conscience »), à trois semaines de quitter le Conseil constitutionnel, remarquer que les avancées du CNR, après la Libéation, notamment dans le domaine de la justice pour les enfants : création des « Tribunaux pour enfants » et « Juges des enfants »… avaient désormais complètement été effacées.

    Le dernier rapport sur la question ignore même le terme d’ « enfants » : non, la jeunesse est devenue l’ennemie publique numéro 1, et une source repérée de délinquance, point final.

    Joxe est un peu l’équivalent de Badinter : des hommes de gauche qui, sous Mitterrand, ont fait avancer la police et la justice vers plus d’humanité.

    Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Des quotas, une politique du chiffre (que même certains policiers dénoncent !) et du résultat – comme dans une boîte privée – au détriment de la prévention et de l’écoute.

    La suppression de la police de proximité (plus ou moins rétablie sous quelques oripeaux destinés à donner le change), la nouvelle carte judiciaire identique à celle de la suppression des hôpitaux, ont achevé le travail de destruction d’une des bases de la République.

    Commentaire par Dominique Hasselmann — samedi 6 février 2010 @ 15:27

    • Suppression d’hôpitaux, suppression de tribunaux, suppression de postes dans l’éducation nationale, suppression de la police de proximité, privatisation de la poste et de tout ce qui reste des services publics…
      Il casse tout !
      Et dire qu’il y en a encore pour deux ans…

      Commentaire par Jean-Luc — samedi 6 février 2010 @ 17:17


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :