Entendre

dimanche 28 février 2010

La journée sans immigrés

Filed under: Migrants, Société — Étiquettes : , — Jean-Luc @ 16:24

Demain lundi, grande « journée sans immigrés ».

Faut-il rappeler que la France, comme tous les pays, a besoin d’immigrés ? Faut-il rappeler que le PNUD estime que l’immigration « augmente la liberté des populations et améliore la vie de millions de personnes » ?

Un milliard de personnes dans le monde sont des migrants.

Éric Besson pourchasse ceux qu’il trouve en France comme des délinquants, et les expulse comme des bêtes en les renvoyant dans leurs pays où sévissent la famine, la guerre, la tyrannie.

Mais les entreprises françaises utilisent aussi les immigrés pour obtenir de la main d’œuvre « low-cost ». En clair, on les paie des clopinettes, avec la menace, s’ils râlent, de les renvoyer chez eux.

Ces migrants qui arrivent à rester chez nous sans avoir réussi à obtenir des papiers en règle paient des retraites, des cotisations de sécu, des CSG, et des impôts sur le revenu alors qu’ils n’existent pas légalement. On est là dans une effroyable hypocrisie : « Tiens, Mamadou, fais ce boulot, je te paie un salaire de misère, tu en donneras une partie aux impôts, tu coucheras dans la rue, et si t’es pas content, comme tu n’as pas de papiers on te met dans le premier charter pour le Mali. »

Une partie de ces impôts sert à financer le sinistère de l’immigration nazionale et de l’identité choisie, et les flics qui chassent l’étranger sans papiers.

Alors demain, les migrants vont montrer le poids qu’ils pèsent dans notre économie avec cette journée « sans immigrés ».

Les Français ont également le droit de montrer leur solidarité et d’agir en cessant ce jour-là de consommer et de travailler.

Juste pour dire leur ras-le-bol aux politiques d’exclusion, de suspicion, de chacun pour soi, de division, de haine, d’expulsion, de moi d’abord, nous d’abord et tant pis pour les autres…

Il n’y a pas d’étrangers sur cette Terre.

Sans aller jusqu’à « aimer son prochain comme soi-même » (ce qui peut être difficile, je suis bien d’accord) on n’est pas obligé non plus de lui cracher à la gueule…

samedi 27 février 2010

C’est çui qui l’dit qui yest

Filed under: Elections, Politique — Étiquettes : — Jean-Luc @ 16:59


Je ne sais pas si vous vous en êtes aperçu, mais nous sommes entrés en campagne électorale.
On peut le remarquer au nombre impressionnant de noms d’oiseau et d’injures diverses qui circulent dans les médias : « voleur de poules », « escroc », « cafteur », « délinquant »…

Ce débat de haute volée nous éloigne un peu du sujet (il s’agit quand même d’élire les gens qui dirigeront notre région). Pourrait-on demander à chaque intéressé, lorsqu’il  est accusé d’avoir « emprunté » un scooter dans sa jeunesse, de ne pas rechercher dans la jeunesse de l’adversaire à quelle époque il aurait peut-être fumé un ou deux joints, mais plutôt d’expliquer quelle pourrait être son action à lui lorsqu’il sera élu ?

S’il est élu.

Personnellement, je refuserai de voter pour un gars qui se comporte comme mon petit-fils de 5 ans.

« C’est çui qui l’dit qui yest ! »

mercredi 24 février 2010

Il n’est pas toujours facile d’être vraiment français…

Filed under: Elections, Migrants, Politique, Société — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 15:10

Nadia est française.

Complètement.

En février 2007, elle a épousé Mohamed Allouche qui, à cette occasion, a reconnu être le père de leur enfant Noufel, français comme sa mère, 11 ans aujourd’hui, et élève en CM2 à Montrouge.

Mohamed travaille dans une pizzéria, prend soin de sa famille, dans laquelle il est très présent et affectueux, tant auprès de son fils Noufel que de sa femme Nadia.

« Était présent » serait plus exact, puisque Mohamed, qui n’a pas obtenu de papiers, malgré les dossiers qu’il a déposés, a été expulsé de France (terre d’asile), le 7 mai 2009.

Depuis cette date, Nadia, française, se bat pour que le père de son enfant, français, lui soit rendu, et que sa famille ne soit pas stupidement détruite par une administration aveugle qui refuse de donner des papiers à des travailleurs sans problème et parfaitement intégrés.

Dialogue difficile car, si l’administration est aveugle, Nadia est sourde et muette. Et je ne suis pas certain que le sinistère de l’identité choisie et de l’immigration nazionale comprenne la langue des signes.

Nadia a enregistré pour vous deux petites vidéos dans lesquelles elle raconte son histoire, en langue des signes.

Elle est très déterminée, et demande votre aide, que vous pouvez lui accorder en signant une pétition demandant à l’État français de ne pas détruire des familles heureuses, uniquement pour essayer de conserver la pureté de la race française.

Race française… race française… ben oui, à propos, ils en sont où de leurs sondages pour essayer de définir l’identité nazionale de la race française ?

Nadia est candidate aux élections régionales de mars, sur une liste du Front de gauche.

De gauche ?

Ah ben oui. C’est sûr qu’elle en a marre de la droite extrême SarkoLePeniste…



mardi 23 février 2010

Doctrine du non-emploi

Filed under: Economie, Politique, Science, Société — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 14:53

Tiens, puisqu’il est question d’armes nucléaires, il faudra peut-être expliciter un jour la doctrine du « non-emploi » de ces armes qui, si j’ai bien compris, consiste à proclamer qu’on ne les utilisera pas.
Le non-emploi, c’est un dogme de militaire selon lequel la bombe, c’est juste pour faire peur…

Si c’est ça, je ne vois pas pourquoi on les garde : elles nous coûtent très cher et ne serviront jamais. Il suffit de faire croire qu’on en a encore.

C’est d’ailleurs peut-être le cas ? Les ogives sont vides… allez donc savoir !

Ce n’est pas une ruse très nouvelle. Depuis des millions d’années, l’homme utilise ce subterfuge pour faire croire, en criant très fort avant la bagarre, qu’il est très baraqué… alors qu’en fait non !

Dans la foulée de ce raisonnement, je pense que Jacques Chirac a fait une grossière erreur en proclamant il y a quelques années (en 2006, il me semble) qu’il fallait que la France continue ses recherches sur « la bombe » en construisant un laser mégajoule du côté de Bordeaux, pour des expériences de simulation.
Ça, c’est comme le gars qui, avant la bagarre, annonce : « Bon, je sens que je ne suis pas à la hauteur ; je retourne faire un peu de musculation avant la confrontation. »

La bonne annonce aurait été de ne rien dire, pour laisser croire (à tort ou à raison, puisque c’est secret défense, personne n’en sait rien, et tout le monde s’en fout) que nous disposions du nec plus ultra des armes les plus sophistiquées, les plus efficaces et les plus modernes.

Proclamer qu’on continue les recherches, c’est avouer trop clairement qu’on n’est pas vraiment satisfait de ce qu’on a !

dimanche 21 février 2010

Secret défense

Filed under: Economie, Politique, Science, Société — Étiquettes : , , , , — Jean-Luc @ 16:11

Avec le cinquantenaire du premier essai nucléaire français en Algérie ressurgissent des documents montrant que l’armée a utilisé des bidasses comme cobayes, sinon en les soumettant volontairement à la radioactivité, du moins en les laissant sans protection dans des zones évidemment dangereuses.

Les bidasses en question se battent depuis 50 ans pour que l’on reconnaisse que les divers cancers et autre maladies dont ils souffrent sont liés à ces essais nucléaires.

Depuis 50 ans, l’armée (dite « la grande muette ») se tait, et refuse d’envisager qu’il puisse être question d’analyser le problème. Ça lui évite d’avoir à dépenser de l’argent pour les lourds traitements médicaux qui sont nécessaires, et d’éventuels dédommagements.

Des gens qui nient leurs responsabilités en se cachant derrière le « secret défense », c’est parfaitement dégueulasse !

C’est l’armée… C’est une question d’honneur !

vendredi 19 février 2010

Petit problème à chercher tout seul

Filed under: Economie, Société — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 22:49


Qui pourrait m’expliquer clairement comment, en reculant l’âge de la retraite, c’est-à-dire en employant plus longtemps des vieux qui aimeraient mieux se reposer un peu, on va libérer des emplois pour les jeunes chômeurs qui cherchent désespérément un travail ?

jeudi 18 février 2010

Instant magique

Filed under: Divers, Images, Religion — Étiquettes : , — Jean-Luc @ 16:00


La journée est terminée.
Elle a été longue, épuisante, étouffante.


La jeune fille et l’éléphant se retrouvent dans la mare pour chercher un peu de fraîcheur et de repos.
La jeune fille salue
l’éléphant pour le remercier de son travail, incline sa tête vers lui, et pose une main sur son front. L’éléphant savoure cet instant : sa trompe et sa bouche dans l’eau, il retient sa respiration pour goûter pleinement ce moment de tendresse.

Rien ne bouge.
Douceur. Sérénité.

Instant magique.

Photo de Gregory Colbert, découverte sur son site : http://www.ashesandsnow.org/en/portfolio/

mercredi 17 février 2010

Kafka, Chatel, et la vidéo-surveillance

Filed under: Divers, Politique, Société — Étiquettes : , , , — Jean-Luc @ 11:19


Tous les jours, ou presque, maintenant, un élève ou un prof est victime de violence à l’intérieur d’établissements scolaires.

Luc Chatel prend les choses très au sérieux : il va organiser des états généraux sur la sécurité à l’école… en avril !

Il aurait pu augmenter les effectifs des surveillants, comme le demandent les enseignants.
Ben non ! On va donc créer une commission, peut-être plusieurs, qui vont pouvoir réfléchir au moyen d’augmenter le nombre de caméras de vidéo-protection dans notre univers kafkaïen, et probablement proposer quelques lois pour augmenter les peines des responsables de violence.

Pendant ce temps-là, les voyous continuent à se défouler.

Ce serait trop simple (et beaucoup trop onéreux) de mettre tout de suite 11 surveillants de plus à Vitry !

mardi 16 février 2010

Ah, qu’il est difficile d’être au centre…

Filed under: Politique — Étiquettes : , — Jean-Luc @ 10:28


Ah, qu’il est difficile d’être au centre…

Bayrou est actuellement lâché par la plupart de ses camarades, qu’il avait recrutés à droite et à gauche.

Les camarades de droite venus au centre repartent avec le petit Nicolas qui a au moins le mérite d’être ostensiblement à droite et, face à Bayrou, d’avoir des idées claires sur le saccage du service public, la privatisation de tout ce qui peut l’être, l’identité nazionale et l’immigration choisie, le fric à se mettre dans les poches au détriment des chômeurs et des SDF qui crèvent dans la rue, etc.

Les (quelques) camarades de gauche venus au centre repartent rejoindre ce qui reste de la gauche (ce bourbier informe que certains nomment encore PS), plus pour un idéal (qu’ils ne retrouveront pas) que pour faire carrière. On ne fait pas carrière à gauche.

Il reste donc au centre Bayrou presque tout seul, qui continue à viser obsessionnellement la présidentielle en 2012. Il finira peut-être, pour arriver à ses fins, par faire alliance avec le petit Nicolas, dans l’espoir de remporter une primaire. On ne fait pas non plus carrière au centre !

mardi 9 février 2010

Honneur et gloire à notre vaillante police

Filed under: Divers, Politique, Société — Jean-Luc @ 18:35

Notre vaillante police a réussi à arrêter une dangereuse criminelle de 14 ans, cueillie chez elle à l’aurore (si, 10 h 30, c’est l’aurore, à cet âge) et placée en garde à vue en pyjama pendant 8 h.
Alors oui, la police conteste le terme de pyjama parce qu’il s’agissait d’un jogging. Mais bon, elle dormait avec, et elle n’a même pas eu le temps de se changer.

La dangereuse criminelle en question avait essayé de séparer la veille quelques copains qui se battaient sur la voie publique.

Pour l’emmener à la visite médicale (obligatoire paraît-il), ils l’ont menottée, bien sûr, parce qu’il faut prendre ses précautions avec les dangereuses criminelles.
Alors oui, les policiers de la garde à vue affirment qu’à aucun moment elle n’a été menottée. Ceux du transfert disent qu’ils ne savent pas et qu’il va falloir faire une enquête. D’après France-info, un policier aurait déclaré, pendant la garde à vue : « Je n’ai jamais passé des menottes à des poignets aussi fins. »

Bon, tout cela est à l’évidence destiné à faire augmenter le nombre déjà excessif des gardes à vues, parce que plus les policiers font plus de gardes à vues, plus ils travaillent plus, et plus ils travaillent plus, plus ils gagnent plus, conformément à notre devise nationale.
En outre, d’après Maître Eolas, l’explosion du nombre des gardes à vue de mineur (« pour des faits hallucinants » dit-il ; son papier mérite un détour) répond à des consignes destinées à préparer de nouvelles lois plus répressives contre les dangereuses criminelles mineures qui cherchent à séparer des copains qui se battent sur la voie publique.

La police affirme que toutes les dispositions légales ont été respectées.

Si c’est ça la loi, alors oui, il faut la modifier d’urgence !

Mais peut-être pas dans le sens que souhaite le petit Nicolas…

Older Posts »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :