Entendre

jeudi 12 novembre 2009

Éric Raoult

Filed under: Divers, Langue, Politique, Société — Jean-Luc @ 19:03

Éric Raoult, ex-Front national, essaie de noyer le poisson en explicitant le « devoir de réserve », dont il estimait qu’il devrait s’appliquer à Marie NDiaye : il a constaté (après vérification auprès des intéressés) que cette expression était utilisée « pour les préfets », puis il a constaté (avec regret) : « Mme Marie NDiaye n’est pas préfet ». Éric Raoult est très observateur ! Limite scientifique !

Il suggère donc maintenant d’appliquer un « principe de modération ».

Quelle différence ?

Le devoir de réserve c’est « ferme ta gueule » sinon tu finiras dans un placard à Partenia.
Le principe de modération c’est « ferme ta gueule » sinon…

Sinon quoi, Éric ?

A-t-on encore le droit de dire, en France : « Je n’aime pas Sarkozy » ?
A-t-on encore le droit de dire, en France : « Je trouve détestable cette atmosphère de flicage, de vulgarité… » ?

Commence-t-on à voire poindre, en France, le délit d’opinion ?

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :