Entendre

jeudi 15 octobre 2009

Avis de recherche

Filed under: Economie, Politique, Science, Société — Étiquettes : , , , — Jean-Luc @ 22:51

Le CEA, Areva, EdF et tous les autres nucléocrates qui nous gouvernent nous prennent pour des cons… Ils prétendent que leur sécurité est à toute épreuve, et ils n’arrêtent pas de laisser fuir et de disperser des produits dangereux dans la nature.

En l’occurrence, c’est sur le site du CEA à Cadarache que les problèmes arrivent aujourd’hui.

On vient d’apprendre, lors du démantèlement d’installation, qu’ils avaient estimé à 8 kg les « dépôts » de plutonium dans les circuits et les boîtes à gants, mais qu’en réalité ils constatent qu’il y aurait environ 39 kg de plutonium dans les circuits… Ils n’en sont pas encore certains. Ils ont donc « perdu » 31 kg de plutonium depuis des années sans se troubler… En outre, ils ont attendu plusieurs mois avant d’alerter les autorités compétentes.

On ne va pas parler du prix ! Il est difficile d’estimer le kilo de plutonium sur les marchés : ça doit dépasser largement le million d’euros. Mais bon : l’argent, le petit Nicolas en a ! Ce n’est donc pas là qu’est le problème.
Alors, pourquoi surveille-t-on tant le plutonium ? Parce qu’il peut, entre autres, servir à faire des bombes.

Comment fait-on une bombe ? Eh bien il suffit de concentrer une certaine quantité (appelée masse critique) de produit fissile (le plutonium en est un) dans un volume réduit (par exemple une boîte à gants). C’est schématique, mais cela montre combien les gens qui tripotent ces matières dangereuses se foutent complètement, à quelques kilos près (c’est-à-dire à quelques bombes près), de ce qu’ils laissent traîner un peu partout.

On ne va pas préciser outre mesure, mais 39 kilos de plutonium, c’est plusieurs bombes atomiques en puissance. Alors ils sont où, ces 39 kilos ? En Afghanistan, en Iran, en Corée du Nord ?…

« Il est difficile de mesurer ces quantités » plaide (mal) un polytechnocrate. À quoi le simple bon sens répond que si c’est trop difficile pour que ce soit fait correctement, on s’abstient !

Encore faut-il avoir un peu de bon sens…

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :