Entendre

jeudi 24 septembre 2009

Pas de veine !

Filed under: Politique, Science, Société — Jean-Luc @ 0:16

Il y a une semaine, les États-Unis se sont encore ridiculisés : le pays le plus puissant, le plus développé, le plus moderne et le plus performant du monde n’a pas été capable de trouver les veines d’un condamné à mort, Romell Broom, pour lui injecter les trois produits qui devaient l’assassiner (un premier pour l’endormir, pour que le pauvre ne voie pas sa misère, un second pour le paralyser, pour que les spectateurs ne soient pas dérangés par des mouvements inconvenants et un troisième pour provoquer un arrêt cardiaque).

Ils l’ont charcuté pendant deux heures sans arriver à rien. À leur place, devant ce résultat minable, pitoyable, lamentable, je l’aurais décapité à la hache. Mais les États-Unis sont un pays civilisé. Ils tuent proprement. Enfin… ils essaient !
Magnanimes, ils ont offert à Romell Broom un sursis de 10 jours avant de retenter leur chance. J’espère qu’ils ont laissé le garrot pour que les veines soient bien gonflées…

Ce n’est pas la première fois que ça leur arrive. Pourrait-on parler d’ « acte manqué » ?

Et en plus, ils ne sont même pas sûrs que les gens qu’ils assassinent soient coupables. Il y en a même qui arrivent à démontrer que des condamnés déjà assassinés n’étaient pas coupables.
Ça fait pas vraiment propre. Si leur justice fonctionne aussi mal que leurs perfusions, où vont-ils ?

Bon, c’est vrai : injecter trois produits d’un coup, c’est difficile ! Mais à mon avis, n’importe quelle élève infirmière de chez nous réussirait.

Publicités

10 commentaires »

  1. ben il peut toujours y avoir des cas hyper difficiles, une personne m’a dit avoir par exemple une réaction au coton, des gens peuvent faire une réaction à l’antiseptique (qui dégraisse aussi la peau) et passé avant. Cela fait que la peau de la personne devient par ex très dure, ou gonfle… et que la seringue ne passe pas (enfin en général … l’infirmière ne doit pas se bagarrer pour faire entrer une aiguille !!!).
    Enfin bref … il y a la manière de mettre à mort le condamné et puis la question aussi basique de la peine de mort … bien sûr une fois que qqn est tué … on ne va pas revenir sur ‘est il coupable ou pas’ … vaste problème !

    Commentaire par emelire — jeudi 24 septembre 2009 @ 15:12

    • Ouais… une fois qu’il est tué… il est forcément coupable.
      Ou alors ça fait réfléchir sur la peine de mort.
      Je crois que les USA en sont là ce qui est plutôt positif.
      Si les gens réfléchissent, il y a de l’espoir.

      A-t-on le droit à l’erreur (au tribunal ou à la perfusion) quand on se donne le droit d’assassiner les gens ?
      Le vrai problème n’est pas tellement la « qualité des soins » prodigués aux condamnés à mort aux USA mais, bien évidemment, la peine de mort elle-même.

      Commentaire par Jean-Luc — jeudi 24 septembre 2009 @ 16:22

  2. La France, et Nicolas Sarkozy en premier, s’honoreraient en faisant livrer une guillotine (il doit bien en rester quelques modèles cachés dans des sous-sols de musées) encore capable de fonctionner au gouverneur de cet Etat.

    L’amitié franco-américaine est peut-être aussi à ce prix ?

    Commentaire par Dominique Hasselmann — jeudi 24 septembre 2009 @ 22:02

    • À ma connaissance, les USA n’ont jamais utilisé de guillotine.

      Mais effectivement, ils pourraient tester pour voir si c’est plus humain et si cela fonctionne mieux que l’injection létale…

      Commentaire par Jean-Luc — jeudi 24 septembre 2009 @ 22:32

      • Très bien, la guillotine ; en effet, si sa tête est coupée, c’est bien la preuve que le condamné était coupable.

        À moins qu’il n’y ait des têtes in-coupables ?

        Commentaire par Pièce détachée — samedi 26 septembre 2009 @ 17:15

      • Attention, âmes sensibles s’abstenir !

        (Peut-on rire de tout ? Oui, mais pas avec n’importe qui)

        Commentaire par Jean-Luc — samedi 26 septembre 2009 @ 18:51

  3. Pardon si j’ai heurté des sensibilités.

    Je ne me voulais pas plus ironique que D. Hasselmann, et n’aurais pas repris son idée de guillotine sur le site de «n’importe qui»…

    :-)

    Commentaire par Pièce détachée — dimanche 27 septembre 2009 @ 21:01

    • Merci pour le compliment !
      Et faites comme chez vous.
      S’il y a des gens que l’humour dérange, ils peuvent aller ailleurs.

      Commentaire par Jean-Luc — dimanche 27 septembre 2009 @ 22:37

  4. pour moi la question de la peine de mort ne DOIT pas être désolidarisée de la question du port d’armes aux USA. Leur approche de la ‘justice’ est toute autre, et il faut considérer les 2 extrêmes. Laisser aux citoyen-nes le droit de porter une arme et de faire ‘justice’ par eux mêmes … alors que la peine de mort légale serait … interdite. Cela serait illogique, tout se tient … et malheureusement cela se tient de manière assez morbide aux Etats Unis. :o(((

    Commentaire par emelire — mardi 29 septembre 2009 @ 11:40

    • Je crois que tu as parfaitement raison, Emelire.
      Hélas.
      Il faut donc traiter les deux combats simultanément.

      Commentaire par Jean-Luc — mardi 29 septembre 2009 @ 14:52


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :