Entendre

dimanche 21 décembre 2008

OPEP

Filed under: Economie — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 16:10

Le pétrole, qui va devenir de plus en plus rare, va nécessairement devenir de plus en plus cher, puisque tout ce qui est rare est cher. Mais actuellement, dans un système économique et financier qui n’en finit pas de crever, les gens, qui ont de moins en moins d’argent, achètent de moins en moins de pétrole, donc il en reste beaucoup dans les cuves, donc le prix s’effondre : moins de 34 dollars le baril alors qu’il avait frôlé les 150 dollars l’été dernier.

Tiens, à propos, il faudrait que quelqu’un prévienne Total, qui continue à nous vendre son essence à plus d’un euro le litre, comme si le baril était resté au-dessus de 100 dollars…

Les pays de l’OPEP ont beaucoup réfléchi : « Si le prix du baril descend, on gagne moins. On va donc réduire la production. Il y aura donc moins de pétrole produit, donc un pétrole plus rare, donc un pétrole plus cher, donc on va gagner plus et en plus en travaillant moins. »

Oui, mais ce n’est que la moitié du raisonnement. Car s’il y a moins de pétrole produit, il y a moins de pétrole vendu donc ils devraient aussi gagner moins.

Ah, les lois de l’économie (existe-t-il vraiment des lois en économie ?) sont bien difficiles. C’est la raison pour laquelle un économiste distingué peut affirmer exactement le contraire d’un autre économiste aussi distingué, avec autant de conviction et autant de chances d’avoir raison.

En tout cas, je peux affirmer que si l’OPEP vend son pétrole à 0 dollars le baril, elle en vendra plein, mais elle ne gagnera rien. Si elle vend son pétrole à un prix infini, elle n’en vendra pas, et elle ne gagnera rien non plus. Donc, mathématiquement, il existe un prix du baril pour lequel son bénéfice est maximal.

Mais lequel ?

Publicités

6 commentaires »

  1. Il n’y a donc, si je vous suis, pas de lois économiques mais des lois mathématiques… introuvables !.. On n’est pas rendus !
    RV

    Commentaire par posuto — dimanche 21 décembre 2008 @ 18:36

  2. Oui, Total se fout du monde et il y a longtemps, depuis qu’il nous a emmazoutés, que je ne mets plus les pieds « par hasard » dans ses stations.

    Son PDG n’a en effet pas le temps de se tenir au courant de l’actualité : il s’entraîne quotidiennement, paraît-il, au saut en parachute.

    Commentaire par Dominique Hasselmann — dimanche 21 décembre 2008 @ 19:59

  3. Ben oui, RV.
    Si une fonction positive (il s’agit du bénéfice) s’annule en deux points, ou bien elle est nulle partout entre ces deux points (ce qui n’est évidemment pas le cas parce qu’alors, tous les commerces cesseraient instantanément), ou bien elle passe par un maximum. C’est une loi simple mais elle ne précise pas les coordonnées du maximum.
    Je l’aime bien parce qu’elle limite les déclarations de ceux qui annoncent qu’ils vont augmenter les prix pour gagner plus. Si, en augmentant les prix, on fait fuir les clients au point de vendre beaucoup moins, on ne gagne pas plus.

    Mais les lois économiques… elles dépendent de beaucoup trop de paramètres incontrôlables (passage du cyclone Katrina, guerre en Irak, variations de la Bourse de Tokyo, licenciements chez Alcatel, découverte d’un gisement de pétrole, et surtout, surtout un facteur humain). L’économie est donc tout aussi imprévisible.
    Il n’y a qu’à voir comment le petit Nicolas a réussi sa promesse électorale d’être le président du pouvoir d’achat. Il n’y a qu’à voir comment le prix du baril a dépassé toutes les prévisions l’été dernier pour s’effondrer actuellement, sans que personne n’ait été capable de prévoir ni la montée ni la descente. Il n’y a qu’à voir comment les prévisions de déficit budgétaire pour l’an prochain varient d’une semaine à l’autre sans qu’on sache vraiment pourquoi.

    S’il y avait des lois fiables, on les utiliserait. Et cela se saurait !
    Quand c’est imprévisible, je ne suis pas persuadé que l’on puisse parler de loi.

    Commentaire par Jean-Luc — dimanche 21 décembre 2008 @ 20:06

  4. Dominique, penses-tu que Christophe Gabriel Jean Marie Jacquin de Margerie envisage sérieusement de bénéficer d’un parachute ?

    Commentaire par Jean-Luc — dimanche 21 décembre 2008 @ 21:57

  5. Sans déconner c’est son vrai nom ?..

    Commentaire par posuto — dimanche 21 décembre 2008 @ 22:05

  6. « On » le dit… : http://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_de_Margerie

    Commentaire par Jean-Luc — dimanche 21 décembre 2008 @ 23:30


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :