Entendre

jeudi 25 septembre 2008

Libéralisme avancé

Filed under: Economie, Politique, Société — Jean-Luc @ 10:52

Aurais-je mal compris ?
J’ai cru entendre le petit Nicolas demander des sanctions contre les banquiers responsables de l’effondrement du capitalisme actuel !

Mais je croyais pourtant que, selon Adam Smith, géniteur du libéralisme, (et d’après sa Bible, La richesse des nations, 1776) c’était le libre exercice de l’égoïsme de chacun qui devait conduire à l’enrichissement et (donc ?) au bonheur de tous !

Un directeur de banque qui part aux Marquises après avoir déposé son parachute doré dans une banque suisse, c’est un homme qui a bien réussi !
C’est bien là le fondement de la société libérale, non ? Chacun fait ce qu’il veut pour gagner plus, et tout le monde sera plus heureux.
Me trompé-je ?

Je suis personnellement convaincu que le libéralisme doit être combattu jusqu’au bout, mais je ne m’attendais pas à voir mon président de la république, libéral avancé, combattre à mes côtés.

Ou alors c’est peut-être que vraiment le capitalisme ne mène à rien ?
Voilà une découverte intéressante !

Publicités

3 commentaires »

  1. Sarkozy libérâle !

    Son discours de Toulon, ce soir, va être une manière d’autoflagellation imposée à tous les Français (comme les propos tenus par un Chef de l' »Etat Français » à une certaine époque historique, après la défaite, ne mentionnons pas de nom…).

    Extrait (que Le Chasse-clou a pu se procurer) :

    « Nous devons restreindre nos dépenses et notre mode de vie, nos emplettes (comme à New York) et nos survets, être des écolos et non des rigolos, limiter notre croissance (y compris celle de nos enfants)…

    A bas les parachutes dorés, à bas les ors de la République, à bas les expos où s’étale le luxe insolent de l’argent (voyez Versailles), à bas les Champs-Elysées et la rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris – exception faite pour le petit palais de l’Elysée.

    Diminuons tous les salaires, les retraites, taxons tout ce qui est achetable et pas seulement jetable.

    Et nommons CBS, une femme de gauche, elle, à la place de Lagarde qui a fait son temps (Michard a décliné l’offre). »

    Commentaire par Dominique Hasselmann — jeudi 25 septembre 2008 @ 14:52

  2. Une femme de gauche !…
    Elle qui a toujours vécu dans des palais, comment pourrait-elle savoir ce qu’est la gauche ?

    Mais… bon, Christine non plus !

    Commentaire par Jean-Luc — jeudi 25 septembre 2008 @ 16:52

  3. « Femme de gauche » (j’aurais dû mettre des guillemets ?) était une allusion à la phrase de Sarkozy, lors de la soirée à New York où il se vit remettre le prix Elie Wiesel pour sa contribution immense au progrès de l’humanité.

    Il déclara, en se tournant carrément vers elle : « Moi qui n’ai jamais été de gauche, Carla, je suis pour la justice… »

    Personne ne moufta dans l’assistance.

    Commentaire par Dominique Hasselmann — vendredi 26 septembre 2008 @ 14:47


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :