Entendre

mardi 19 août 2008

Guerre

Filed under: Politique, Société — Jean-Luc @ 21:28

Dix soldats français tués à la guerre en Afghanistan…

Enfin… neuf tués à la guerre et un tué dans un accident de voiture.

« Quoi ? Comment ? Une guerre ? En Afghanistan ? Mais depuis quand ? »
On s’en étonne, on s’en offusque : « Quoi ? Comment ? Qu’est-ce ? Est-il possible ? Des soldats français morts à la guerre ? »

Ben oui. Pendant la dernière grande guerre (1939-1945), il y a eu 50 millions de morts en tout, dont 500 000 morts français (les chiffres varient selon les sources parce que, pour certains, les civils comptent pour du beurre).

Il n’y a pas de secret : pour avoir zéro mort à la guerre, il faut zéro guerre.

Comme pour avoir zéro mort sur les routes il faut zéro voiture.

Et pour avoir zéro mort par accident nucléaire, il faut zéro centrale.

Publicités

6 commentaires »

  1. Rêve et réalité
    http://echofrance.vefblog.net

    Commentaire par echofrance — jeudi 21 août 2008 @ 10:16

  2. Ben oui, echofrance… J’assume.
    Comme disait Théodore Monod (un grand homme !) : « L’utopie, c’est ce qui n’a pas encore été essayé. »

    Commentaire par Jean-Luc — jeudi 21 août 2008 @ 11:07

  3. Si l’on suit le « principe de précaution » qui est le nec plus ultra de la politique actuelle, de même que « fumer tue », « rouler tue » (en préparation), etc., il faudrait un écriteau sur les casernes, en cure d’amaigrissement irresponsable : « le métier de militaire tue ».

    Puisqu’il s’agit, pour Nicolas Sarkozy, d’un « travail » et non d’une mission en Afghanistan. Un « accident du travail » sur lequel l’Inspection ad hoc devrait se pencher rapidement et entendre, à n’en pas douter, les explications du chef de chantier.

    Commentaire par Dominique Hasselmann — jeudi 21 août 2008 @ 11:55

  4. Tout à fait d’accord, Dominique : soldat, c’est un métier, et être tué à la guerre, c’est un accident du travail.

    Commentaire par Jean-Luc — jeudi 21 août 2008 @ 14:09

  5. ben oui … ça tue la guerre ! (quel scoop !) et pourtant tous font mine de s’en étonner. Et les armes produites c’est pas des armes de collection mais des produits de consommation (ou de consumation plutôt) :o(

    Commentaire par Emelire — mercredi 27 août 2008 @ 13:50

  6. […] aujourd’hui, Besson découvre brusquement qu’il y a la guerre en Afghanistan, et que les rues de Kaboul ne sont pas sûres […]

    Ping par Il ne manque pas d’air, Éric… « Entendre — vendredi 30 octobre 2009 @ 6:16


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :