Entendre

lundi 30 juin 2008

L’homme n’est pas infaillible !

Filed under: Divers, Science, Société — Jean-Luc @ 21:53

Un sergent du 3e RPIMA tire dans la foule à Carcassonne : 17 blessés, dont certains très graves.
C’est la stupéfaction générale : « Comment est-ce possible ? »

Hervé Morin, ministre de la guerre, estime qu’il y a eu un « dysfonctionnement ». C’est un homme qui a du vocabulaire !

Sarkozy, chef des armées, et donc responsable en dernier ressort, nie toute responsabilité : « C’est pas moi, c’est le sergent ! »
Ben si, le responsable en chef, c’est lui. Alors il annonce des sanctions très sévères. Une façon de dire qu’il ne maîtrise absolument pas les armées dont il est supposé être le chef.

Aux USA, où la Cour suprême vient de réaffirmer le droit de tout un chacun de porter des armes à feu (« pour se défendre ! »), ils ont un carnage tous les trois mois dans des campus ou des écoles. Et ils prétendent que s’ils avaient plus d’armes il y aurait moins de danger… Les américains sont de grands naïfs. Et ils sont stupides ! 200 millions d’armes à feu pour 300 millions d’habitants, ça fait forcément des « couacs » de temps en temps.

Parce que l’homme est faillible.
Il lui arrive de faire des erreurs.
Parce qu’il a mal dormi ; parce qu’il a bu ou fumé ; parce qu’il est déprimé, parce que sa femme le trompe avec son meilleur ami ; parce qu’il n’est pas tout à fait au bon niveau (d’après le théorème de Peter, dit « de l’incompétence » : à force d’être promu au niveau supérieur parce qu’on est très compétent à son niveau, on finit par arriver à un niveau où on n’est plus compétent) ; parce qu’il est psychotique et que personne ne s’en était aperçu avant, ou parce qu’il « pète un plomb », on ne sait pas trop ce que c’est, mais ça arrive tous les jours, et les psychiâtres doivent avoir quelques idées sur les raisons profondes… Sur 60 millions de Français, il a y forcément quelques individus pas bien dans leur tête… En bref, il y a des milliers de (bonnes) raisons pour que n’importe qui (et permettez-moi d’insister sur ce « n’importe qui » dans lequel j’inclus un chef de l’État qui peut avoir un doigt sur le bouton rouge de la bombe atomique, si, si…) fasse une connerie.

Mais, dans le cadre du « zéro défaut », très à la mode, certains (l’armée, EdF, Sarkozy…) nient totalement cette possibilité : « Dormez en paix, braves gens, nous maîtrisons tout. L’accident est impossible, nous avons tout prévu ! »

Un jour, ce n’est pas un sergent déprimé, incompétent ou psychotique qui fera une connerie, c’est un pilote de centrale nucléaire.

Cela ne fera pas 17 blessés, mais des centaines de milliers de morts.

À EdF ils disent que non : c’est pas possible, ils ont tout prévu.
Ils sont forts à EdF !

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :