Entendre

mercredi 25 juin 2008

Mettez un tigre dans votre estomac

Filed under: Publicité, Société — Jean-Luc @ 8:22

Le Canard enchaîné dévoile encore une opération miraculeuse de notre société libérale avancée, grâce à laquelle les multinationales chimicacagroalimentaires ont gagné plus sans vraiment travailler plus.

Je cite le Canard du 14 mai (repris par Libé et le Figaro) :

« Depuis le 5 mai, de la mayonnaise, des plats cuisinés, de la vinaigrette industrielle, des conserves à l’huile, etc. préparés avec de l’huile de moteur sont en vente dans les grandes surfaces. Et ce avec la bénédiction des pouvoirs publics et de la Commission européenne. Bien sûr, le consommateur n’a pas été informé… »

Résumé du délit :

Saipol, propriétaire de la marque Lesieur, a acheté pour des cacahuètes 40 000 tonnes d’huile de tournesol ukrainienne, qui s’est avérée contenir de l’huile minérale, destinée à la lubrification des moteurs.

Cette huile « alimentaire » a néanmoins été revendue (en toute connaissance de cause, et avec un bénéfice que je vous laisse deviner !) à d’autres multinationales chimicacagroalimentaires qui l’ont utilisée pour en faire de la mayonnaise, des poissons panés ou des chips. Les autorités françaises et européennes ont donné leur feu vert à la commercialisation de ces produits, sous prétexte que la proportion d’huile non comestible, inférieure à 10 %, ne devrait pas rendre malade trop de monde.

Quand je pense qu’ils nous font la même chose avec le nucléaire (« tant que ça se voit pas, on ne dit rien ») !…

Vous pouvez toujours essayer de rapporter votre mayonnaise à Carrefour, qui acceptera certainement de vous rembourser : « À Carrefour, on peut se trompper ! »

Il me reste une question (économique) difficile à répondre : pourquoi les ukrainiens mettent-ils de l’huile de moteur dans leur huile de table au moment où le monde entier essaie de faire fonctionner ses moteurs à l’huile d’arachide ?

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :