Entendre

lundi 21 avril 2008

Porte-avions

Filed under: Politique — Jean-Luc @ 11:05

J’ai entendu dire (sur France info, une radio gauchiste !), qu’après avoir lancé un quatrième sous-marin nucléaire à 2,5 milliards d’euros, l’État hésitait à nous offrir un deuxième porte-avions nucléaire à 2 milliards d’euros, parce que la conjoncture économique n’était pas trop favorable.

Déjà, en 2006, « on » se demandait si le programme de ce porte-avions pourrait être lancé en 2007…
La réponse a été non. Et même pour 2008, il semble encore y avoir des problèmes !

Je trouve que c’est dommage.
Il suffirait d’un petit effort supplémentaire sur
les allocations familiales, le SMIC, qu’on n’aurait peut-être pas dû augmenter si vite et si fort, les hôpitaux de proximité qui ne servent plus à grand chose, les écoles qui nous coûtent un fric fou et qui (en plus !) ne rapportent rien (comme le souligne à juste titre Xavier Darcos, à qui « on » a probablement demandé un meilleur rendement), le RMI, le remboursement des soins dentaires, et l’aide en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées, pour qu’on puisse s’offrir ce qui serait le fleuron et le nec plus ultra de la technologie criminelle française.

Deux milliards d’euros pour pouvoir vitrifier une ville grande comme (au hasard) Berlin Pékin, ça vaut quand même le coût, non ?
Allez, Nicolas, un bon geste : offre-nous ce porte-avions ! Maintenant qu’on gagne plus en travaillant plus, on peut se serrer un peu la ceinture pour le voir envoyer ses « Rafale » sur les Chinois, après la déclaration de guerre.

Publicités

2 commentaires »

  1. Bien dit !

    jf.

    Commentaire par jacques — lundi 21 avril 2008 @ 23:54

  2. Non, il n’y aura pas la guerre : Raffarin s’est mis au mandarin afin, la figure enraffarinée, d’aller jouer les bons offices à Pékin, en compagnie de Poncelet et Lévitte.

    Le trio infernal de VRP va convaincre Hu Jintao que tout ce qui s’est passé en France (la flamme olympique légèrement déstabilisée à Paris, la presse complètement intoxiquée par une xénophobie éhontée, le Tibet, cette province médiévale, travesti en robes safran…) n’est qu’un affreux malentendu.

    Les affaires doivent reprendre leur long cours, cessons ces chinoiseries, embrassons-nous, folles villes !

    Commentaire par Dominique Hasselmann — mardi 22 avril 2008 @ 7:46


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :