Entendre

mardi 1 avril 2008

Terrible et publicité

Filed under: Publicité — Jean-Luc @ 13:33

Tous les jours, je sors de ma boîte à lettres un paquet de prospectus divers (carmouth, machan, aufour, speedas, midy, outidor, jardirêve, vêtibelle, et j’en oublie…) qui partent directement à la poubelle : 250 g à 500 g en moyenne chaque jour. Poubelle « papier », bien sûr !

J’ai pourtant collé sur ma boîte un petit papillon qui demande aux distributeurs de s’abstenir. Car je ne tiens pas à payer plus cher mon yaourt ou mon stylo-bille sous prétexte qu’il faut rembourser les publicitaires qui ont réussi à faire leur éloge. Moins je paie de pub, plus je suis heureux. Hélas : les distributeurs de pub ne savent pas lire !

Eh bien maintenant, je constate que ces papiers immondes sont de plus en plus souvent précieusement enveloppés d’un plastique ignoble qui oblige à un dépeçage soigneux avant de pouvoir mettre le tout séparément dans les poubelles adaptées (papier d’un côté et merdes de l’autre. On pourrait tout mettre dans les merdes, mais ce serait gâcher du papier qui peut être utile, lui !).

Je ne vois pas quel est l’intérêt de ces marchands qui demandent à payer plus cher leur pub pour la mettre sous plastique. Enfin… ce ne sont pas les commerçants qui paient… C’est nous ! Le plastique c’est du pétrole. Vivement que le baril de brut passe à 500 $. Ça refroidira peut-être ces stakhanovistes de la réclame qui seraient alors contraints d’augmenter de 15 ou 20 % le prix de leurs articles pour conserver leur confortable « marge » (c’est comme ça qu’on appelle le bénéfice en langage économique).

La publicité nous coûte cher à tous, en argent, en temps et en stress !…

En interdisant totalement la publicité, on devrait dégager assez de pognon pour pouvoir s’offrir (gratuitement !) un cinquième sous-marin nucléaire (« L’épouvantail » ?)…

Ça ne vous tente pas ?

Publicités

3 commentaires »

  1. Oh non, pas « l’épouvantail » !!!
    Appelons-le « le Mimi », pour plus de convivialité.
    Sinon, d’accord avec vous sur ces emballages plastiques. A mon avis, c’est pour faire croire au niais que c’est un message qui leur est personnellement adressé, comme le serait une revue à laquelle on s’abonne.

    Commentaire par Posuto — mardi 1 avril 2008 @ 20:17

  2. Pfft. J’ai oublié de signer Kiki !!!
    Kiki :-)

    Commentaire par Posuto — mardi 1 avril 2008 @ 20:17

  3. Kiki, on reconnaît forcément.
    À la limite, il n’y a pas besoin de signature.
    Bon, mais je m’oppose formellement à « Le Mimi ». Quand on est sous-marin nucléaire, il faut assumer son masque et ses responsabilités… terrible, foudroyant, redoutable, dantesque, épouvantable, terrorisant, effroyable, affreux, horrible, infernal !
    Sinon, il n’y a qu’à faire du crochet ou des confitures, mais ce n’est plus du domaine du ministère de la guerre et de l’holocauste nucléaire.
    J’aime bien « L’épouvantail » parce qu’il associe l’effroi au ridicule…

    Commentaire par Jean-Luc — mardi 1 avril 2008 @ 20:39


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :