Entendre

mardi 25 mars 2008

Escherichia coli

Filed under: Publicité, Société — Jean-Luc @ 19:34

Deux tonnes et demie de viande avariée vendue par Carrefour et Monoprix ! C’est sûr qu’en cherchant en permanence les prix les plus bas, on finit par tomber sur des produits pas clairs…

Là encore, c’est un choix. Et c’est nous (les consommateurs) qui poussons dans ce sens, en achetant toujours là où c’est moins cher.

Enfin, deux tonnes et demie, ça fait beaucoup ! La viande en question était polluée à l’escherichia coli. Ce bestiau, bien connu des ornithologues, existe à l’état naturel dans l’intestin, mais son ingestion produit des effets très indésirables tels que vomissements, diarrhées… Je me demande bien pourquoi.

Monoprix a avoué 30 cas de diarrhée chez ses clients. À Carrefour, ils n’en n’avouent aucun. Ils passent même sur France Info un entretien avec une responsable qui annonce que la viande est vérifiée à plusieurs niveaux et qu’il n’y a donc pas de risques, surtout si on cuit beaucoup le bifteck haché, ce qui tue le microbe, et rend la viande immangeable.

C’est l’avantage de Carrefour par rapport à Monoprix.
Mais enfin, s’il n’y a pas de risque, je préfère mon bifteck bien saignant !

Autre avantage à Carrefour : ils remboursent la viande qui vous a rendu malade si vous la rapportez. Pour Monoprix, je sais pas.

Bon, il faut se laver les mains avant de passer à table. Avec du savon.

Publicités

2 commentaires »

  1. Ils distribuent… c’est leur métier. Mais leurs dirigeants mangent dans des restaurants à 200 euros l’addition, et ils se fournissent plutôt chez Fauchon et Hédiard que dans leurs propres (si l’on peut dire) grandes surfaces.

    Principe de précaution !

    Commentaire par Dominique Hasselmann — mardi 25 mars 2008 @ 19:43

  2. Mais tout n’est pas parfait non plus chez Fauchon ! Je me souviens d’un soir de la fin août il y a environ 18 ans. Après avoir mangé dans un petit resto, avec un groupe de copines nous sommes passées à pieds devant la vitrine de Fauchon. Il avait fait une chaleur accablante et très lourde toute la journée… Dans la vitrine de cet emblème de la cuisine de luxe il y avait des nuées de petits moucherons !… Beark !
    Quant au lavage des mains, il devrait être systématique en sortant du « petit coin » – c’est surtout là que l’on peut rencontrer E. Coli ! – et avant de passer à table. Je suis toujours stupéfaite de voir des personnes ne pas se laver les mains avant de manger. Je ne leur confierais pas ma cuisine !

    Commentaire par Kamizole — samedi 29 mars 2008 @ 2:31


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :