Entendre

dimanche 23 mars 2008

Shabbat

Filed under: Politique, Religion — Jean-Luc @ 22:27

M. Bruno Guigue, sous-préfet de Saintes, énarque et normalien (ce n’est pas une garantie de qualité, mais cela signifie quand même qu’il comprend probablement ce qu’il dit et ce qu’il écrit), vient d’être « limogé » (c’est-à-dire viré, en français courant) pour avoir évoqué, le 13 mars, sur le site oumma.com, « les geôles israéliennes où, grâce à la loi religieuse, on s’interrompt de torturer durant le shabbat ».

J’estime que c’est un langage franc et honnête, non dénué d’humour, et je ne vois pas vraiment où est le mal. Il est de notoriété publique que l’armée israélienne torture ses prisonniers, comme toutes les armées du monde.

MAM (Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur) déclare qu’en écrivant cela, il n’a pas respecté son « devoir de réserve ».

En clair, on a le droit de penser ce qu’on veut, quand on est sous-préfet, mais on n’a pas le droit de le dire…

Devoir de réserve ? J’appellerais plutôt cela de l’hypocrisie.

Publicités

4 commentaires »

  1. Question hypocrisie, pour les J.0. de Pékin, préparons-nous à en recevoir une bonne dose !

    Là, dans les stades qui servent (ou serviront, une fois la fête terminée) à fusiller les opposants – un blogueur « pas dans la ligne » du Parti vient d’être condamné à cinq ans de prison… – s’ébattront nos joyeux sportifs, étendards sponsorisés de « l’amitié entre les peuples ».

    Les Tibétains préparent fébrilement leurs shorts et maillots pour les prochaines cérémonies hautes en couleurs à Pékin.

    Commentaire par Dominique Hasselmann — lundi 24 mars 2008 @ 12:22

  2. Rassurons-nous. En ce qui concerne la Chine et le Tibet, Sarkozy a appelé le président chinois « à la retenue et à la fin des violences par le dialogue au Tibet ».
    Mais d’où tient-il qu’il y aurait des violences au Tibet, puisque tous les journalistes ont été virés ?

    Commentaire par Jean-Luc — lundi 24 mars 2008 @ 22:35

  3. Eh…attention quand même.
    Si j’approuve certains propos du Sous-Préfet, il est indéniable que son statut l’empêchait de le faire.
    C’est pas nouveau, çà n’a rien d’hyprocrite. D’autant qu’un Sous-Préfet est chargé entre autres de l’application des lois dans son arrondissement. Il ne peut donc méconnaître celle qui s’applique à lui.
    N’en faisons donc pas un martyr de l’intolérance….
    http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2008/03/23/lanalogie-et-le-sous-prefet-limoge/

    jf.

    Commentaire par jacques — mardi 25 mars 2008 @ 17:22

  4. Si le statut des sous-préfets leur interdit de dire ce qu’ils pensent et de penser ce qu’ils disent, alors il faut changer le statut des sous-préfets !

    Commentaire par Jean-Luc — mardi 25 mars 2008 @ 19:12


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :