Entendre

jeudi 20 mars 2008

Chantal Sébire est morte

Filed under: Politique, Société — Jean-Luc @ 23:17

J’espère qu’on ne va pas en faire plus, et qu’on aura la décence de la laisser (enfin) en paix, ainsi que ses proches et son médecin habituel.

Mais cette histoire bouleverse l’opinion, bien sûr, et tout le monde y va de son commentaire, en général pour demander que la loi autorise enfin l’euthanasie, voire le suicide assisté. Le moment n’est peut-être pas très bien choisi pour entamer ces discussions, comme il semble que ce soit le cas. Nous sommes encore sous le coup de l’émotion.

Régulièrement, une affaire du même genre secoue l’opinion. Avec l’assistance du docteur Chaussoy, Marie Humbert, femme admirable, aidait en 2003 son fils Vincent à mourir.

Faut-il qu’un ou deux cas (dramatiques et très émouvants) tous les trois ans conduisent à une modification immédiate de la loi ? Je ne pense pas. La loi ne doit être dictée ni par la seule compassion, ni par quelques cas particuliers. Sarkozy se vautre en permanence dans le compassionnel : ce n’est pas la meilleure méthode pour faire de la politique.

Interrogé sur France 3, Axel Kahn a rappelé qu’il était opposé à une légalisation de l’euthanasie. Et je crois qu’il a raison : le médecin doit soulager les malades, par tous les moyens mis à sa disposition. Il ne doit jamais donner la mort. Certains le font, pourtant, et heureusement, dans quelques cas tragiques ! Mais cela ne doit pas devenir une banalité légale. Le médecin doit rester selon la loi l’homme qui soigne et non pas l’homme qui tue. Ensuite, il appartient à chacun de décider, pour chaque cas particulier, ce qui est supportable ou non par le malade, ses proches, et les soignants.

Comme j’écrivais il y a quelques jours (ici) :
donner la mort pour abréger des souffrances ne doit pas être un geste légalisé. Parce que le « pour abréger des souffrances » sera toujours discutable.
Donner la mort est et doit rester un choix douloureux et difficile, et non une possibilité légale parmi d’autres.

Publicités

2 commentaires »

  1. […] Après avoir autopsié le corps de Chantal Sébire, il révèle qu’elle est morte de l’ingurgitation de pentobarbital, produit qu’on ne trouve pas en pharmacie, […]

    Ping par Homicide volontaire ? « Entendre — jeudi 27 mars 2008 @ 17:55

  2. […] Voilà pourquoi je ne suis pas favorable à une légalisation de l’euthanasie, bien que je trouve admirables les médecins ou les familles […]

    Ping par Euthanasie « Entendre — vendredi 28 mars 2008 @ 10:20


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :