Entendre

samedi 15 mars 2008

Euthanasie

Filed under: Société — Jean-Luc @ 11:19

Chantal Sébire demande une euthanasie. Sarkozy voudrait la faire examiner par un collège de spécialistes. Qu’est-ce que cela changerait ?

« On est à la limite de l’intime » aurait dit François Fillon. Non : on est en plein dedans. Il n’y a rien de plus intime que la mort que l’on veut se donner soi-même.

Une de mes amies vient de se pendre. Comment comprendre ? Elle avait un mari, des enfants qu’elle aimait et qui l’aimaient. Décider de se suicider est un choix si personnel qu’il exclut l’entourage, même le plus proche.

L’euthanasie est un problème un peu différent puisqu’il nécessite l’intervention de tiers.

Personnellement, je reste opposé à une légalisation : beaucoup de médecins, admirables, pratiquent l’euthanasie « en douce ». Certains (très peu) se font prendre. En général, la justice n’est pas trop sévère avec eux. Heureusement.
Cela me semble la meilleure façon de faire. Donner la mort pour abréger des souffrances ne doit pas être un geste légalisé. Parce que le « pour abréger des souffrances » sera toujours discutable.

Donner la mort est et doit rester un choix douloureux et difficile, et non une possibilité légale parmi d’autres.

Publicités

5 commentaires »

  1. En tout cas, cette idée de spécialistes, ça voudrait dire que jusqu’ici, cette femme n’a été vue que par des rebouteux ?
    Sinon (et pour y avoir été confrontée) je me pose des questions sur l’égalité des chances de trouver un « médecin admirable » pour ceux qui veulent décider eux-même de leur fin.
    Pour dire le fond (et pour raconter ma vie du coup), je me souviens du jour où mon père nous a dit c’est tout, je m’en vais, c’est terminé, je ne veux plus. Il en a parlé aux docteurs. Et il nous a fait ses adieux, chacun à notre tour. Et il nous a demandé de « voir ça  » pour les « modalités » avec les professionnels qui n’étaient pas chauds, forcément. Il était très volontaire. Un homme très carré, qui ne décidait rien sans réfléchir. Je crois qu’il n’a pas compris quand il a réalisé qu’il ne serait pas entendu. Heureusement, cette période a été courte pour lui, il était si malade.
    Je ne sais pas s’il faudrait une loi ou pas. Mais, il faudrait plus écouter les gens, prendre la mesure de ce qu’ils sont, de leur personnalité, et ne pas traiter un malade comme une mécanique endommagée.
    Pfou…
    Fin des confidences, du coup.
    Kiki

    Commentaire par Posuto — samedi 15 mars 2008 @ 20:57

  2. Merci Kiki pour ce témoignage.
    Évidemment, il faut écouter les gens et les traiter en humain, dans leur totalité, corps et âme. Et c’est probablement ce qui est le plus difficile pour les professions médicales.
    Il est vrai que mes propositions (ou plutôt mes préférences) supposent des médecins compréhensifs, attentifs,… admirables.
    Et ils ne le sont pas tous, bien sûr.
    Mais que penser alors de ce que pourront faire ces médecins « moyens » lorsqu’on leur aura donné l’autorisation d’euthanasier sans trop de scrupules ?

    Commentaire par Jean-Luc — samedi 15 mars 2008 @ 21:37

  3. Et l’actualité encore une fois nous rattrape et remet la France dans le rouge au niveau de la réflexion et de l’humanité!
    Heureusement…
    L’ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité) vient de mettre
    « Le choix de Jean »
    sur son site et en intégralité !!!!!

    http://leblogdeladmd.hautetfort.com/archive/2008/02/29/le-choix-de-jean.html

    NE LE RATEZ PAS !
    Un document de 1H.03, vrai, honnête, fort et émouvant.
    Une aide pour avancer dans la discussion.
    Emouvant mais … Sans lourdeur, ce qui est exceptionnel dans ce genre de sujet.

    « Le seul espoir qui reste, c’est que très prochainement un proche d’un ministre actuel soit placé dans la situation de Chantal Sebire. Une loi sera pondue en deux temps trois mouvements, dans la précipitation comme toujours, comme cela a été fait pour les protections de piscines par Raffarin. »

    Commentaire par Janine Thombrau — dimanche 16 mars 2008 @ 18:15

  4. A Chantal Sébire :
    Ce texte … Un peu tardif …
    J’écris quand ma main me le permet… Quand ma SEP l’autorise….
    Et le temps que mon frappeur préféré le tape … Tu es partie !
    Mais je le mets quand même…. Parce que je suis convaincue que ton appel, ton cri, est le même que celui que je pousserai un jour certain… Moi aussi… Quand … Si…

    Tu n’as pas choisi, Chantal, d’être atteinte d’une sale maladie, défigurée, et de souffrir le martyr…
    Vous avez choisi, madame Sébire, de partir dignement auprès des vôtres, abrégeant ainsi de pénibles souffrances. Vous avez donc demandé au chef d’état l’autorisation de cette mort assistée qu’on appelle « euthanasie ».
    « NON ! » telle fut votre seule réponse. Vous irez donc en Suisse, loin des vôtres mettre un terme à cette ignoble fin de vie. Merci Nicolas… Merci Messieurs Dames… Votre solidarité et votre non assistance à personne en souffrances sont lamentables.
    C’est au nom de tous ceux, celles, voulant quitter la vie DIGNEMENT que je vous remercie d’avoir prolongé vos souffrances pour que le gouvernement français légifère enfin.
    En vain ! Puisque la France affectionne le coin « radiateur » et se refuse encore à légaliser l’euthanasie.

    Janine Thombrau
    http://motspourmaux.perso.cegetel.net/

    Commentaire par Janine Thombrau — jeudi 20 mars 2008 @ 21:48

  5. Merci, madame Thombrau, pour votre témoignage.
    Mais je reste convaincu qu’il vaut mieux éviter de légaliser l’euthanasie, comme je l’écris encore dans un billet que je viens de mettre en ligne :
    https://entendre.wordpress.com/2008/03/20/chantal-sebire-est-morte/

    Commentaire par Jean-Luc — jeudi 20 mars 2008 @ 23:21


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :