Entendre

vendredi 1 février 2008

Croissance et bonheur

Filed under: Politique, Société — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 10:15

Dans le dernier numéro d’Alternatives économiques, un article (Croissance, bien-être et développement durable), propose des graphiques qui montrent clairement qu’au-delà d’un certain PIB par habitant (environ la moitié de celui de la France), il n’y a plus aucune corrélation entre PIB et « satisfaction de vie » (ni entre PIB et « espérance de vie », ni entre PIB et « scolarisation »).
Il est difficile de chiffrer la « satisfaction de vie » (c’est pour cela que les économistes ne tiennent pas compte de ce paramètre, gênant pour eux), mais l’enquête en question a simplement demandé aux sondés : « Êtes vous satisfait de la vie que vous menez ? » et leur a demandé de chiffrer cette satisfaction de 0 à 10.

pib-bonheur.jpg

On constate effectivement qu’au delà de 15 000 dollars de PIB,  une croissance du PIB n’augmente pas significativement la « satisfaction de vie ».

Dans ce même numéro, le « Point de vue » de Denis Clerc, qui évoque le récent rapport de la commission Attali, me fait grand plaisir.

Je cite :
« Ce qui me pose vraiment problème, c’est l’idée que la santé, le bien-être, voire le salut de la société française passent par une croissance plus forte et que libéralisation et déréglementation soient justifiées uniquement par cet objectif.
[…]
Alors que le Président lui-même admet que croissance et bien-être ne sont plus synonymes, la commission Attali présente la croissance comme une fin en soi, qui justifie tout le reste. Est-ce bien raisonnable ? »

On croirait m’entendre !
Je ne peux que renvoyer à diverses notes précédentes de ce blog (par ordre d’apparition à l’écran) :
Fin de l’autisme des économistes ? (dans laquelle on trouvera quelques références extérieures)
Croissance
La Bourse ou la vie
La croissance a des limites
Vieillards…
Pétrole, croissance et 4×4

Publicités

Un commentaire »

  1. Une Commission baptisée « Entendre » aurait certes été plus « à l’écoute » que celle dirigée par un ancien sherpa ayant oublié d’emporter quelques biscuits pour gravir les sommets de la vacuité.

    Commentaire par Dominique Hasselmann — vendredi 1 février 2008 @ 21:45


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :