Entendre

lundi 28 janvier 2008

Léon Laclau, prêtre

Filed under: Religion, Société — Jean-Luc @ 17:57

 

Jésus lui dit : « Femme, où sont ceux qui t’accusaient ? Personne ne t’a-t-il condamnée ? »
Elle répondit : « Non, Seigneur. »
Et Jésus lui dit : « Je ne te condamne pas non plus. Va et ne pèche plus. »

(Jean 8,10-11)

 

Léon Laclau est ce prêtre de Vic-en-Bigorre qui, le 23 avril 2007, a été contraint de quitter son église par la hiérarchie catholique.

Pendant 22 ans, il a aimé Marga, une infirmière, qui l’aimait. Péché d’amour… Pendant 22 ans, ses paroissiens, qu’il avait avertis, l’ont toujours soutenu. À tel point que lorsqu’il est parti, on a entendu dire : « On dirait qu’il y a un deuil au presbytère ! »

La hiérarchie était au courant, bien sûr, et « fermait les yeux », jusqu’à ce qu’il décide de faire venir sa bien-aimée au presbytère. Là, « on » lui a demandé de choisir entre elle et l’église.
Quelle hypocrisie : on veut bien que cela existe, mais on ne peut pas accepter que ce soit officiel !
Alors que le célibat des prêtres est une habitude qui vient du Moyen Âge, probablement pour des questions d’héritage.

Ce couple était interrogé au 19-20 de France 3 samedi. Ils sont beaux, ils ont l’air intelligents et doux… on aimerait tant que tous les curés soient aussi bien dans leur peau. Sauf que lui regrette son église, son exclusion le met mal à l’aise et c’est dommage, quand on pense à tous ces curés qui vivent (mal aussi) un amour semblable en cachette pour échapper à la sanction. Hypocrisie…
Peut-on construire une église forte et stable sur des relations hypocrites ?

Léon Laclau vient de publier un livre chez Michel Lafon : « Pour l’amour d’une femme… privé d’église ».

Que ce livre ait une diffusion importante serait déjà un signal !

Publicités

2 commentaires »

  1. Le Père LACLAU pourra toujours venir rejoindre notre association (unique en France) l’Innocence profanée, basée à Paris et créée en février 2007. Il verra qu’il n’est pas le seul à avoir quitté l’église.
    Que l’église arrête d’être hypocrite.
    J’espère que son livre se vendra par dizaines de milliers d’exemplaires.

    Commentaire par Innocence Profanée — mardi 29 janvier 2008 @ 22:43

  2. leon et marga ont le droit de s’aimer mais en faisant un choixcar leon ne peux pas etre religieusx et marie; imaginez un dominiquain sortant du couvent le samedi pour voir sa copine,il voulait le beurre et l’argent du beurre le role de berger et d’homme marié toute vie implique des choix douloureuxil fallait dire la verité et quitter l’ordre religieuxle mariage implique aussi des choix: c’ est trop facile de se donner le beau role devictimealors qu’ on est seul face à ses choix devant dieu et les autresla vie monastique n’est pas un boulot socialmais une vie d’amour sponsal avecDIEU ET LE MONDEAVEC LES 3 VOEUX EVANGELIQUES

    Commentaire par nyundu — mercredi 30 janvier 2008 @ 19:52


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :