Entendre

samedi 1 décembre 2007

Mirlithon

Filed under: Politique — Jean-Luc @ 13:00

Cherchez pas, c’est un mot que j’ai inventé.

Dans une semaine, les 7 et 8 décembre prochains se déroulera le vingt-et-unième téléthon.

Les Français vont s’enthousiasmer pour cette grande cause, et donner, donner, donner, pendant deux jours, riches ou pauvres, chacun selon ses moyens, pour que la recherche médicale avance dans la connaissance des maladies tordues, et que l’on puisse ainsi réduire les souffrances de certains de nos semblables qui n’ont pas eu de chance.

Le téléthon 2006 a rapporté un peu plus de 100 millions d’euros, soit en moyenne près d’un euro et soixante centimes par Français. C’est énorme ! Surtout que j’en connais qui n’ont rien donné…

La même année, le budget militaire de la France s’est élevé à plus de 36 milliards d’euros, soit en moyenne 570 euros par Français. C’est… incomparablement (360 fois) plus ! Ce que le téléthon a rapporté, donné de bon cœur, représente moins de 0,3 % du budget de l’armée, extorqué sous la contrainte. Qui en effet donnerait chaque année spontanément et de bon cœur 570 euros à l’armée (cela fait tout de même 2 280 euros pour une famille de 4 personnes) ?

J’ai fait un rêve… J’ai fait le rêve qu’un jour, le gouvernement français offrait à la recherche médicale l’argent dont elle avait besoin, et laissait l’armée organiser chaque année un « mirlithon » destiné à faire appel à la générosité publique pour subvenir à ses besoins boulimiques et financer l’achat de Rafales (50 millions d’euros pièce) et de porte-avions nucléaires (2 à 3 milliards d’euros selon les sources, et selon les porte-avions qui ne sont peut-être pas tous de la même marque), sans parler des munitions, des mines anti-personnel (appelées maintenant armes à sous-munition), et de l’essence pour mettre dans tout cela, au prix où elle est maintenant !

Trente-six milliards d’euros, c’est combien d’hôpitaux ? Oui, je sais, cela n’a pas de rapport…

Payer l’armée plutôt que la recherche médicale est un choix politique. C’est choisir de se préparer à massacrer plutôt qu’essayer de guérir. Ce choix est très discutable. Surtout qu’il est beaucoup plus onéreux !

Une élégante façon de faire consisterait à demander à chaque contribuable dans quelle proportion il désire que son impôt finance la santé, l’enseignement, l’armée, les transports, la solidarité, la justice… et à respecter ces choix. On aurait peut-être des surprises !

En fait, non, je pense que personne ne serait surpris. C’est même probablement pour cela que le gouvernement finance l’armée plutôt que la recherche médicale, et que personne ne nous demande de donner généreusement pour le mirlithon

Bon, je remue quelques idées en vrac pour essayer d’améliorer le fonctionnement de notre démocratie… Vous n’êtes pas obligés de les suivre !

Publicités

Un commentaire »

  1. […] si Hervé Morin, ministre de la guerre et de l’holocauste nucléaire, organisait un Mirlithon pour solliciter des Français quelques piécettes pour lancer un quatrième sous-marin nucléaire, […]

    Ping par Terrible Sidaction et Téléthon « Entendre — lundi 31 mars 2008 @ 11:09


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :