Entendre

mercredi 31 octobre 2007

Gagner plus sans travailler plus

Filed under: Politique — Jean-Luc @ 0:05

Le Petit Monier n’était pas content : il gagnait moins que son sous-fifre larbin Fillon. Il y avait deux façon d’améliorer cet état de fait lamentable : diminuer le salaire exorbitant du sous-fifre larbin (20 000 € par mois, soit 20 fois le SMIC !) ou bien …

Devinez ?

Gagné ! Il a augmenté son salaire de 140 % pour en avoir un aussi gros que celui de son sous-fifre larbin. C’est même mieux que les 82 % de Jean-Cyril Spinetta !

Ah ben oui, enfin quoi, c’est quand même lui le chef ! Non mais alors.

Les députés votent en faveur d’une hausse de 140 % du salaire du chef de l’Etat
LEMONDE.FR | 30.10.07
© Le Monde.fr

À mon avis, il aurait pu faire beaucoup mieux : s’aligner sur les émoluments de Noël Forgeard, qui reste indubitablement le meilleur gagneur de fric en France (pour mémoire, je rappelle que le susdit s’est enfilé 8 millions d’euros dans l’après-midi où il s’est fait virer de son entreprise pour incompétence notoire).

Quelle entreprise ? Devinez ?

Gagné : EADS.

Ah, tiens, il n’y a pas eu des trucs récemment avec EADS ? Oui, oui, c’est les mêmes.

Si j’étais Petit Monier, je ferais président d’EADS. Sinon, avec son salaire de misère, à la présidence, il lui faudra encore 33 ans pour gagner pareil que Forgeard en une après-midi… Et qui sait s’il sera réélu encore six fois ?

Entre les délits d’initiés et les parachutes dorés, à EADS, là, oui, il y a des sous à gagner. Et, il l’a avoué, il n’y a que cela qui l’intéresse…

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :