Entendre

lundi 29 octobre 2007

Pétrole, croissance, et 4×4

Filed under: Politique, Science — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 12:17

Quoi qu’on en dise, et quoi qu’on en pense, les réserves de pétrole sont limitées.

Même si toute la Terre était constituée de pétrole, les réserves de pétrole seraient limitées au volume de la Terre. Ce n’est pas le cas, et il y en a beaucoup moins, bien sûr. Alors, on peut piocher allègrement dans les réserves… tant qu’elles ne sont pas vides. Mais… pas plus !

La plupart des « experts » s’accordent pour estimer que nous en sommes à peu près à la moitié des réserves. La production n’augmente plus ; elle commence même à diminuer. En un siècle (ou peut-être un peu plus), nous avons bu la moitié du pétrole disponible : il a été transformé en CO2 qui réchauffe notre atmosphère, grâce à l’effet de serre. Comme nos 4×4 sont toujours plus nombreux et plus voraces, que la Chine et l’Inde s’apprêtent à en fabriquer autant ou plus que nous, nous ne tiendrons pas un siècle de plus, il faut bien le comprendre. La fin va arriver très vite : dans quelques années.

La demande suit une courbe exponentielle. La production ne peut évidemment plus suivre.

copie-de-petrole.1193615029.JPG

Si j’étais Renault ou Total, je me poserais des questions sur mon avenir.

Est-il raisonnable de construire 9 milliards de bagnoles pour les 9 milliards d’habitants de la Terre ?

La réponse est clairement : non.

Alors, quand est-ce qu’on s’arrête ?

Oui, je sais, ça va faire du chômage. Mais avons-nous le choix ?

Et ce que je dis là est tout aussi valable pour les ordinateurs, les fours microondes ou les téléphones portables… Leur fabrication utilise des matières premières dont les ressources sont aussi limitées que le pétrole.

Publicités

6 commentaires »

  1. C’est là qu’il va falloir investir dans la recherche. Au fait, on le fait ?
    Kiki (ki vient de se poser une question effrayante)

    Commentaire par Posuto — lundi 29 octobre 2007 @ 14:50

  2. Chercher de nouvelles sources d’énergie n’est qu’une partie de la solution. Le « toujours plus » est une illusion entretenue par notre société libérale avancée pour vendre « toujours plus » pour « gagner toujours plus »…

    L’exponentielle n’est pas une courbe acceptable à long terme.

    Et pour investir dans la recherche il faut des sous !
    Actuellement, les sous sont réservés au nucléaire, ce qui n’est pas vraiment une bonne solution (les réserves d’uranium sont comme celles du pétrole : limitées), et éventuellement à l’armée dont les recherches en matière de ressources énergétiques sont… modestes.
    Dans un article (que je recommande) du Monde du 25 octobre, mon copain Albert Fert, récent prix Nobel, essayait de défendre la recherche « libre » (Le Prix Nobel Albert Fert plaide pour une recherche libre :  » On ne peut imposer une finalité stricte à la recherche « ).
    Mais la société libérale avancée a du mal à laisser de la liberté à tout ce qui n’est pas chef d’entreprise privée…
    En outre, la liberté n’est pas suffisante : il faut aussi des sous…
    On ne le dira jamais assez.

    Commentaire par Jean-Luc — lundi 29 octobre 2007 @ 15:31

  3. Ne pourrait-on pas doter chaque individu, à sa naissance, d’ un volume de tant de litres d’essence qu’il aurait le droit d’acheter au cours de sa vie. Et s’il ne l’utilise pas en totalité, il aurait la possiblité de le revendre. Celà serait aussi une incitation à acheter des voitures électriques (qui fonctionnent très bien, d’ailleurs, malgré ce que l’on dit) pour économiser son quota d’essence. Ca ne serait peut-être pas si compliqué à mettre en oeuvre?!

    Commentaire par jehaismesvoisins — dimanche 4 novembre 2007 @ 20:07

  4. Revendre l’essence qu’on n’a pas bue, comme on revend la pollution qu’on n’a pas faite, pour que d’autres l’utilisent à notre place ?
    Il va falloir faire vite : les réserves de pétrole vont arriver à leur dernière extrémité d’ici 25 à 30 ans. Autant dire que, le temps de voter une loi, et il sera déjà bien tard ! Lorsque les nouveaux-nés auront l’âge d’acheter une voiture, il n’y aura déjà pratiquement plus de pétrole.
    Par ailleurs, c’est surtout la Chine et l’Inde qui vont participer à la lutte difficile pour consommer les dernières gouttes. Peut-on les obliger à voter une loi ?

    La voiture électrique est en fait une voiture nucléaire, avec les inconvénients des déchets dont on ne sait toujours pas quoi faire http://jeanluc.blog.lemonde.fr/2007/08/23/eoliennes-et-duree-de-vie-des-politiques/,

    et de la quantité limitée des réserves d’uranium, qui offre certes un horizon plus lointain que celui du pétrole, mais auquel on arrivera plus rapidement qu’on peut croire.

    C’est la quantité d’énergie consommée par chaque individu qu’il faudrait limiter à la naissance. Mais quand on entend les hurlements dès qu’on limite la vitesse de nos 4×4, il y a peu de chances qu’on puisse y arriver. Les politiques ont bien trop la trouille qu’on ne les réélise pas !

    Commentaire par Jean-Luc — dimanche 4 novembre 2007 @ 23:44

  5. […] normal : nous venons de passer le « peak oil », instant où la production a atteint son débit maximum et ne fera plus maintenant que diminuer, […]

    Ping par Pétrole, encore… « Entendre — jeudi 13 mars 2008 @ 10:49

  6. […] à nous empoisonner l’atmosphère, au sens propre (si l’on peut dire !) : le pétrole n’est plus très loin de son terme ; le CO2 libéré par la combustion du pétrole rend l’atmosphère irrespirable et […]

    Ping par Sarkozette « Entendre — dimanche 7 décembre 2008 @ 16:00


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :