Entendre

lundi 29 octobre 2007

Nerfs

Filed under: Politique — Jean-Luc @ 22:43

Vl’a qu’not’ Guide Suprême et néanmoins Petit Monier pique une crise de nerf devant le nec plus ultra de la presse TV américaine, et part en claquant la porte, pour cause de question un peu trop embarassante…

Depuis avant qu’on n’ait pas voté pour lui, il me fout les boules. Un gars qui a les nerfs si fragiles et une vie personnelle si agitée ne devrait pas avoir sous l’index droit le bouton rouge de la bombe atomique…

Augmentation

Filed under: Politique — Jean-Luc @ 22:16

Interview de Jean-Cyril Spinetta, président d’Air France, par Françoise Laborde ce soir sur France 2, à propos des grèves des hôtesses et stewards :

M. Spinetta, est-il vrai, comme le disent les syndicats, que votre salaire a augmenté de 82 % pendant que celui des équipages n’augmentait que de 17 % ?

Bon, alors, c’est très compliqué, si vous voulez, mais je peux vous expliquer qu’il faut bien comprendre qu’il est très difficile actuellement de faire en sorte de prévoir, dans les équipages, qui sera là ou non avant une heure et demie avant le décollage, puisque c’est à ce moment-là qu’ils se présentent à l’aéroport, ou, du moins, qu’il devraient se présenter au responsable en charge du vol. C’est la raison pour laquelle nous avons les plus grandes difficultés à prévoir les horaires des départs avec précision. Mais l’élément très important, ce soir, est que les syndicats cessent enfin leur grève.

Merci Monsieur le Président.

Bon, pour Françoise Laborde, il est probablement trop tard, mais on pourrait peut-être expliquer à nos futurs journalistes que si l’impétrant ne répond pas à la question, il est possible de le signaler haut et fort, et de répéter la question…  Spinetta est peut-être sourd, mais il n’est certainement pas idiot.  Cette démission de nos journalistes n’est probablement pas totalement indépendante de l’idée de « tous pourris » qui circule beaucoup trop en ces temps difficiles.

Que Jean-Cyril Spinetta prenne Françoise Laborde pour une conne, est un problème entre elle et lui.  Mais lorsqu’elle répond « Merci M. le Président », c’est elle qui prend les téléspectateurs pour des cons.

Ceci dit, si j’étais l’équipage, j’éviterais de me plaindre pour une augmentation de salaire de « seulement » 17 %.  Même en 3 ans !

Pétrole, croissance, et 4×4

Filed under: Politique, Science — Étiquettes : , , — Jean-Luc @ 12:17

Quoi qu’on en dise, et quoi qu’on en pense, les réserves de pétrole sont limitées.

Même si toute la Terre était constituée de pétrole, les réserves de pétrole seraient limitées au volume de la Terre. Ce n’est pas le cas, et il y en a beaucoup moins, bien sûr. Alors, on peut piocher allègrement dans les réserves… tant qu’elles ne sont pas vides. Mais… pas plus !

La plupart des « experts » s’accordent pour estimer que nous en sommes à peu près à la moitié des réserves. La production n’augmente plus ; elle commence même à diminuer. En un siècle (ou peut-être un peu plus), nous avons bu la moitié du pétrole disponible : il a été transformé en CO2 qui réchauffe notre atmosphère, grâce à l’effet de serre. Comme nos 4×4 sont toujours plus nombreux et plus voraces, que la Chine et l’Inde s’apprêtent à en fabriquer autant ou plus que nous, nous ne tiendrons pas un siècle de plus, il faut bien le comprendre. La fin va arriver très vite : dans quelques années.

La demande suit une courbe exponentielle. La production ne peut évidemment plus suivre.

copie-de-petrole.1193615029.JPG

Si j’étais Renault ou Total, je me poserais des questions sur mon avenir.

Est-il raisonnable de construire 9 milliards de bagnoles pour les 9 milliards d’habitants de la Terre ?

La réponse est clairement : non.

Alors, quand est-ce qu’on s’arrête ?

Oui, je sais, ça va faire du chômage. Mais avons-nous le choix ?

Et ce que je dis là est tout aussi valable pour les ordinateurs, les fours microondes ou les téléphones portables… Leur fabrication utilise des matières premières dont les ressources sont aussi limitées que le pétrole.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :