Entendre

mardi 18 septembre 2007

Journée internationale pour la paix

Filed under: Politique — Jean-Luc @ 19:09

Paix
Salam
Shalom

Le 21 septembre est, à la demande de l’ONU, la « Journée internationale pour la paix ».

Une journée « alibi », un peu comme la « Journée sans tabac », ou la « Journée des femmes »… pour, une fois par an, se donner l’occasion de faire un (petit) effort envers les cas qui posent problème… et se permettre d’oublier ce même problème le reste du temps ?

Journée sans tabac : je diminue (très temporairement) ma consommation quotidienne de cinq ou six cigarettes.

Journée des femmes : je fais la vaisselle, et j’achète un petit bouquet à mon épouse.

Mais journée sans guerre… Qu’est-ce que je peux faire ?

La paix n’est pas simplement « en négatif » l’absence de guerre. Comme la non-violence n’est pas simplement « en négatif » l’absence de violence. La non-violence est active. Et la paix nécessite un effort de construction constant. La paix et la non-violence doivent être enseignées parce qu’elle ne sont ni innées, ni naturelles. La paix s’élabore en permanence, jour après jour, et le moindre instant d’inattention lui est souvent fatal. La paix ne supporte pas que l’on affirme : « Il faut se préparer à tout, même à la guerre. »
On peut et on doit éduquer à la paix, dès le plus jeune âge, comme on éduque à ne pas fumer, à dire merci ou à respecter les femmes.

Jean Debruynne, mort il y a un an, avait écrit dans ce même sens un très beau poème sur la paix que je vous offre ici en l’honneur de cette journée.

La paix aurait pu être une fleur sauvage
de ces fleurs des champs
que nul ne sème ni ne moissonne.

La paix aurait pu être une de ces fleurs des prés
que l’on trouve toute faite un beau matin
au bord du chemin, au pied d’un arbre
ou au détour d’un ruisseau.

Il aurait suffit de ramasser la paix
comme on ramasse les champignons
ou comme on cueille la bruyère
ou la grande marguerite.

Au contraire
la paix est un travail
c’est une tâche.

Il faut faire la paix
comme on fait le blé.
Il faut faire la paix
comme il faut des années
pour faire une rose
et des siècles pour faire une vigne.

La paix n’existe pas à l’état sauvage :
il n’y a de paix qu’à visage humain.

Publicités

Un commentaire »

  1. Et comme « parrain » 2007 de la journée de la paix, je suggère le plus va-t-en-guerre de nos ministres : Bernard Kouchner qui n’hésite pas à proposer la guerre comme réglement du problème iranien. quand on l’entend (France-Info) dire qu’il est un « va-t-en-paix » c’est sur un ton tellement mauvais que cela claque comme un coup de canonnière !
    Le peuple de Téhéran et d’autres villes de l’ancienne Perse appréciera très certainement de recevoir la bombe de quelques 16 tonnes qui serait préparée par le Pentagone, ais-je lu dernièrement (je ne sais si c’est une arme atomique… Bush assez stupide pour répéter Hiroshima et Nagazaki ?).
    Assurément, s’il n’y a de paix qu’à visage humain, dixit le poète, les caricaturistes ont fort raison de croquer Bush en singe (encore que les singes fassent preuve parfois de plus d’humanité !).
    Notez que je ne traite pas Bush aussi crûment qu’il le mérite : pauvre c… (Gainsbourg). Je ne voudrais pas attirer les foudres de la censure sur un blog aussi intéressant…

    Commentaire par kamizole — jeudi 20 septembre 2007 @ 7:20


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :