Entendre

dimanche 19 août 2007

Climatisation

Filed under: Science — Jean-Luc @ 10:37

La France est un pays tempéré. On apprend cela en 10e (maintenant ça doit s’appeler CE1). Les températures moyennes varient entre 4° l’hiver et 19° l’été.

On dit « tempéré », mais en fait, c’est plutôt frisquet. L’hiver, on apprécie la grosse doudoune, et certains jours on ne met pas le nez dehors.

Les gens supportent en moyenne assez bien : une petite laine l’hiver, avec un bon feu de bois. L’été pas de problème, on cherche même un peu de soleil vers le sud, avec une chemisette, et éventuellement on va se baigner. L’homme légèrement vêtu supporte très bien les températures comprises entre 19° (un peu frais) et 24° (bon).

Dans les pays froids, les gens se réchauffent avec des rennes vivants, des feux de graisse de phoque mort ou des radiateurs électriques pour les plus civilisés et les plus fortunés.

Dans les pays chauds, les gens ont quelquefois trop chaud. En Afrique ou en Californie, par exemple, la température moyenne arrive à 35°. Pour l’Afrique c’est pas grave, ils ont l’habitude, et de toute façon ils ont d’autres soucis (bouffer un peu, ne pas crever trop vite du sida), mais pour la Californie ça va pas. Les gens sont fragiles et il faut les rafraîchir en permanence en dessous de 22° sinon ils tournent de l’œil.

On a donc inventé (merci monsieur Carnot) des appareils appelés climatiseurs, pour les riches californiens délicats. Ce sont de simples frigidaires dont la porte est ouverte sur la pièce à refroidir, et dont le radiateur est à l’extérieur de cette même pièce (en général, dehors).

Mais, la fabrication étant lancée, il a fallu trouver d’autres débouchés, pour amortir les investissements (c’est le même problème que les missiles, les mines anti-personnel, qu’on appelle maintenant armes à sous-munitions, et les avions de guerre, j’en parlerai un autre jour). Ils ont réussi à vendre des climatiseurs en Australie, au Koweit, où les émirs sont très riches, en Italie même… Et puis ils ont fini par attaquer la France, où le climatiseur n’est pas vraiment utile sauf peut-être dans le midi, une dizaine de jours par an (les mauvaises années, et pour les plus délicats qui ne supportent pas plus de 22° quelques heures par jour). Et ça marche : il y a des cons gens qui achètent. Même des pas très riches, qui se font avoir, et qui pensent qu’ils seront beaucoup plus heureux à 18° qu’à 22°. Les marchands commencent à prospecter le Danemark et la Finlande, mais c’est plus difficile. Il faudra pourtant bien y arriver : il n’y a pas de raison, on vend bien des radiateurs électriques au Sénégal. Le commerce avant tout ! Sinon, le chômage va encore augmenter et ce sera pas bon pour notre cher président.

On aurait pu en rester là, et laisser les plus délicats se fabriquer leur écosystème à 18° quand ils l’estiment nécessaire (ce sont les mêmes qui partent en vacances en Guadeloupe où il fait 30° toute l’année, de jour comme de nuit !). Mais la pression du marché et l’appât du gain étaient trop forts : on climatise maintenant systématiquement (et sans demander l’avis de quiconque) les voitures, les restaurants, les trains, les cinémas, les aéroports et les magasins, si bien que lorsqu’il fait plus de 20° dehors, on se retrouve dedans avec 17 ou 18° (voire moins, si la clim est déréglée), petite laine (ou même polaire) obligatoire sous peine d’attraper la bronchite en 10 minutes.

En hiver, on pourrait à la rigueur accepter d’avoir 18° dedans quand il fait 4° dehors : même combat, même tenue d’hiver. Grosse doudoune à l’intérieur comme à l’extérieur. Mais l’été ! Obligé de se déshabiller complètement quand on sort pour se rhabiller complètement (petite chemise, grosse chemise, gros pull en laine et polaire) quand on rentre dans un TGV ou un magasin, il y a de quoi devenir dingue.

Surtout quand on est comme moi : j’ai froid en dessous de 25° et je tombe malade en dessous de 22°.

C’est sûr, il faut prendre des mesures contre les gaz à effet de serre pour éviter le réchauffement climatique, mais à 0,6° par siècle, il n’y a pas vraiment d’urgence pour nous maintenant ici en France… Et on n’y arrivera certainement pas avec des climatiseurs dont personne n’a un réel besoin chez nous, et qui consomment de l’énergie, donc augmentent la pollution et la température globale, d’une manière ou d’une autre.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :