Entendre

mercredi 9 mai 2007

Centre gauche

Filed under: Politique — Jean-Luc @ 14:30

Trois fois que la gauche se plante aux présidentielles.

Trois fois qu’elle abandonne les valeurs de gauche pour aller draguer au centre droit, voire à droite.

Ce n’est pas parce que Sarkozy va chercher les électeurs du FN qu’il faut que la gauche abandonne ses valeurs.

« L’État ne peut pas tout ! » avait proclamé Jospin après les licenciements de Michelin.

Tant que la gauche conservera cet état d’esprit et mènera, dans les rares moments où elle peut agir, une politique de droite, il y a peu de chances qu’elle s’en sorte.

On aime la gauche parce qu’elle a des valeurs de gauche. Pas parce qu’elle drague au centre droit !

Publicités

2 commentaires »

  1. Bonjour,

    Quelles sont-elles ces fameuses valeurs de gauche, s’il vous plait ?

    Moi, avec l’expérience de mes 33 ans, je n’ai vu que gaspillage d’argent public, corruption inouïe sous l’ère mittérandienne, dévalorisation de la valeur travail (surtout avec les fameuses 35 heures de Mr Jospin), dévalorisation dramatique et suspicion de ceux qui réussissent (qu’on n’a de cesse de surimposer même au risque de scier la branche sur laquelle on est assise), inflation monstrueuse de la fonction publique (sans amélioration tangible du service rendu, cf par exemple le niveau lamentable atteint par l’EN), cynisme diplomatique (les réseaux africains de l’Elysée sous Mitteux (guère mieux je vous l’accorde sous Mr Chirac)), etc…

    Après 26 ans d’un bilan aussi calamiteux, il est normal que le retour de balancier soit affirmé sans complexe. Et quoi ! pourquoi donc le fait de réhabiliter le travail, le goût d’entreprendre, remettre à l’honneur le secteur privé (seul créateur des richesses qui permettent à nos chers fonctionnaires de vivre je vous le rappelle), affirmer haut et fort des valeurs d’autorité et de respect (fort oubliées ces dernières années, où l’angélisme se le disputait à la cécité politique), pourquoi, dis-je, cela serait-il forcément considéré comme le mal absolu ?? J’aimerais comprendre…

    Pourquoi, sous prétexte que je m’affirme de droite suis-je toujours suspecté d’extrêmisme, de fascisme, d’égoïsme, etc… ? Pourquoi la morale serait-elle exclusivement du côté de la gauche ?? Merde, pouvez-vous y répondre sans artifice ?

    Merci d’avance.

    Commentaire par Doc38 — samedi 12 mai 2007 @ 9:37

  2. Répondre sans artifice : j’essaie.

    J’avais un peu présenté ces idées dans une note précédente : Gauche ou droite même combat ?
    (http://jeanluc.blog.lemonde.fr/2007/04/10/gauche-ou-droite-meme-combat/)

    Je ne prétends pas que tous les gens de gauche soient parfaits et l’expérience montre qu’ils ne le sont pas (Mitterrand, en particulier, qui n’était que de centre droit, n’était pas terrible !), ni que tous les gens de droite sont pourris. Je veux dire que les principes de partage et d’entraide me semblent infiniment préférables à ceux de l’égoïsme et du chacun pour soi.
    L’éducation nationale il est vrai ne rapporte rien (en « chiffre d’affaires » ou en CAC40), (http://jeanluc.blog.lemonde.fr/2007/05/04/je-veux-payer-plus-dimpots/)
    mais… faut-il pour cela la supprimer ?

    L’argent serait-il la seule source de bonheur, la valeur suprême ?
    (http://jeanluc.blog.lemonde.fr/2007/03/31/mesurer-le-bonheur/)

    Je ne rêve pas d’un monde où des sales fonctionnaires paresseux et inefficaces seraient entretenus par des bons entrepreneurs travailleurs et honnêtes, je rêve d’un monde où de bons fonctionnaires honnêtes et travailleurs (il en faut, pour l’éducation, la santé, la justice…) vivraient en bonne collaboration avec des entreprises efficaces qui partageraient équitablement leurs bénéfices entre leurs employés et l’État (il faut bien payer les fonctionnaires !…) et qui ne penseraient pas uniquement au prochain «.plan social » destiné à faire monter le cours de l’action, ou à offrir au patron son parachute doré … en sucrant la prime des salariés.
    (http://jeanluc.blog.lemonde.fr/2007/04/16/14-juillet-rien/)

    Pourquoi pensez-vous que la personnalité préférée des français ait été l’abbé Pierre, plutôt que Chirac ou Vincent Bolloré ? Ce n’est bien évidemment pas pour les richesses (en « chiffre d’affaires » ou en CAC40) qu’il a créées ! Les français devraient-ils être uniquement intéressés par l’argent ?

    L’état d’esprit de Sarkozy, qui part en croisière de milliardaire à la veille de son installation à l’Élysée, sans comprendre apparemment que certains puissent être choqués, ne me semble pas de bon augure. Il aurait d’ailleurs déclaré quelque chose comme : « Si je ne réussis pas en politique, je pars dans le privé : il n’y a que l’argent qui m’intéresse. »

    Je préfère la devise « partage, entraide, solidarité » qui me semble être de gauche à celle de la droite qui pourrait être « chacun pour soi, et que le meilleur gagne ! ».

    Commentaire par Jean-Luc — samedi 12 mai 2007 @ 13:42


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :