Entendre

lundi 7 mai 2007

Écœuré…

Filed under: Elections — Jean-Luc @ 1:14

Non ! Les français n’ont pas voté « très intelligemment et très finement » : 53 % d’entre eux ont voté pour Sarkozy. 47 % auraient préféré Ségolène.

J’ai moi-même mis dans l’urne un bulletin complet pour Ségolène et rien pour Sarkozy. Même si j’avais eu le choix, je n’aurais pas mis 0,53 bulletin de Sarkozy et 0,47 bulletin de Ségolène.

J’aurais voulu avoir 100 % de Ségolène. On me donne 100 % de Sarkozy. Je suis 200 % déçu.

Comme moi, ce soir, 47 % des français sont effondrés de constater qu’une fois de plus, un homme de la droite ultra-libérale va concentrer entre ses mains (de fer) tous les pouvoirs des riches.

Depuis que je suis en âge de savoir ce qu’est la politique (environ cinquante ans !), je n’ai connu que l’extrême droite au pouvoir, à part un court intermède de Mitterrand, de centre droit pas vraiment bien clair.

La France, nation frileuse, se recroqueville sur elle-même et sur son portefeuille : immigration « choisie » (non, pas celui-ci, celui-là peut-être, il est un peu plus beau…), un ministère de l’identité nationale (certains se souviennent peut-être d’un certain « commissariat général aux questions juives »), un chef de l’État qui promet des réductions d’impôts qu’il ne pourra pas tenir, et qui, en tant que maire de Neuilly, méprise les pauvres en ignorant la loi sur les logements sociaux… La seule liberté des classes populaires sera de « travailler plus pour gagner plus » !

De plus en plus chacun chez soi, chacun pour soi, on ferme les portes et les frontières, et on espère rester tranquilles entre gens riches et chics, qui ne sentent pas trop mauvais.

Pendant ce temps-là, l’Afrique crève de faim, de guerres locales dont tout le monde se fout, et du sida. Ce qui reste va se noyer sur des pirogues du côté du Cap Vert.

Et l’atmosphère se réchauffe !

Mais on n’a pas trop à s’inquiéter : le caca40 vient de franchir la barre symbolique des 6000 « on ne sait pas quoi ».

De la « liberté, égalité, fraternité », on retient surtout la liberté (de travailler plus pour gagner plus), on discute l’égalité (Noël Forgeard est un peu plus égal que ses ouvriers, et c’est normal nous a dit Laurence Parisot) et on laisse tomber la fraternité qui coûte vraiment trop cher.

Ce soir, la réduction du train de vie de l’État est passée par le Fouquet’s.

Ce soir j’entre en résistance.


Publicités

3 commentaires »

  1. J’adhère entièrement à cette analyse.

    Commentaire par totem — lundi 7 mai 2007 @ 18:54

  2. A moins que ce ne soient 53 % qui aient préféré Sarko et 47 % qui ont voté Ségo !

    Commentaire par schpountz — mercredi 30 mai 2007 @ 0:25

  3. Oui, Schpountz, voilà un argument solide !

    Commentaire par Jean-Luc — mercredi 30 mai 2007 @ 12:53


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :